"Ce sera aussi une équipe qui aura laissé beaucoup d'énergie dans son quart de finale et qui aura aussi beaucoup stressé avant et pendant son quart de finale. Ce sont deux équipes qui voulaient 'se jouer' en finale et pas maintenant", analyse le joueur du Watducks. "J'aimerais rencontrer les deux équipes" avance de son côté le jeune Arthur Van Doren, "parce qu'on se sent très bien. Ce qui est clair c'est qu'il n'y a pas d'équipe qui a envie de nous rencontrer. On ne pense pas encore à la médaille, juste à notre adversaire en demi-finale. Je pense que nous avons les qualités pour gagner ce match", estime le joueur du Dragons. "Honnêtement, je n'ai pas de préférence", a déclaré Tom Boon. "Nous sommes capables de battre les deux équipes si on est dans un bon jour. L'Australie et les Pays-Bas sont des équipes incroyablement fortes mais nous sommes aussi très bons depuis le début du tournoi. Ces deux équipes reviennent en forme. Il faudra rester soudés et tout donner pour pouvoir les battre." . (Belga)

"Ce sera aussi une équipe qui aura laissé beaucoup d'énergie dans son quart de finale et qui aura aussi beaucoup stressé avant et pendant son quart de finale. Ce sont deux équipes qui voulaient 'se jouer' en finale et pas maintenant", analyse le joueur du Watducks. "J'aimerais rencontrer les deux équipes" avance de son côté le jeune Arthur Van Doren, "parce qu'on se sent très bien. Ce qui est clair c'est qu'il n'y a pas d'équipe qui a envie de nous rencontrer. On ne pense pas encore à la médaille, juste à notre adversaire en demi-finale. Je pense que nous avons les qualités pour gagner ce match", estime le joueur du Dragons. "Honnêtement, je n'ai pas de préférence", a déclaré Tom Boon. "Nous sommes capables de battre les deux équipes si on est dans un bon jour. L'Australie et les Pays-Bas sont des équipes incroyablement fortes mais nous sommes aussi très bons depuis le début du tournoi. Ces deux équipes reviennent en forme. Il faudra rester soudés et tout donner pour pouvoir les battre." . (Belga)