Croenen, qui avait nagé en 1:56.48 en séries, a réussi son meilleur chrono de la saison, lui qui détient le record de Belgique de la distance (réussi à Kazan le 5 août de l'an dernier en 1:55.39). Le Hongrois Tamas Kenderesi s'est montré le plus rapide des demi-finales avec son chrono de 1:53.96, devant l'Américain Michael Phelps (1:54.12) et son compatriote Laszlo Cseh (1:55.18). Louis Croenen, 22 ans, avait atteint la finale du 200m papillon aux championnats du monde 2015 de Kazan précisément, devenant ainsi le premier Belge à ce stade de la compétition depuis Frederik Deburghgraeve en 1998. Croenen fait aussi partie de l'équipe de relaix 4x200 m nage libre, dont les séries sont également prévues mardi. (Belga)

Croenen, qui avait nagé en 1:56.48 en séries, a réussi son meilleur chrono de la saison, lui qui détient le record de Belgique de la distance (réussi à Kazan le 5 août de l'an dernier en 1:55.39). Le Hongrois Tamas Kenderesi s'est montré le plus rapide des demi-finales avec son chrono de 1:53.96, devant l'Américain Michael Phelps (1:54.12) et son compatriote Laszlo Cseh (1:55.18). Louis Croenen, 22 ans, avait atteint la finale du 200m papillon aux championnats du monde 2015 de Kazan précisément, devenant ainsi le premier Belge à ce stade de la compétition depuis Frederik Deburghgraeve en 1998. Croenen fait aussi partie de l'équipe de relaix 4x200 m nage libre, dont les séries sont également prévues mardi. (Belga)