Monica Puig s'est imposée en finale face à l'Allemande Angelique Kerber, numéro 2 mondiale et victorieuse de l'Open d'Australie en janvier dernier, en trois sets 6-4, 4-6, 6-1 en 2 heures et 9 minutes de jeu. Jusqu'ici, Porto-Rico, ce territoire associé aux Etats-Unis, mais farouchement indépendant, avait remporté huit médailles olympiques, dont six en boxe. "Pica" a désormais fait mieux que le boxeur Luis Ortiz et le lutteur Jaime Espinal, les seuls à avoir atteint une finale aux JO, respectivement en 1984 et 2012. En triomphant de la Tchèque Petra Kvitova (6-4, 1-6, 6-3) vendredi en demi-finale, la jeune joueuse, qui fêtera ses 23 ans fin septembre, avait déjà marqué l'histoire. Outre Kvitova, double championne de Wimbledon (2011, 2014), elle a éliminé deux autres membres du Top 20: la Russe Anastasia Pavlyuchenko (19e) au deuxième tour (6-3, 6-2) et surtout la championne de Roland-Garros Garbiñe Muguruza (4e) en huitièmes de finale (6-1, 6-1). Monica Puig n'avait jusqu'ici remporté qu'un seul titre sur le circuit, en 2014 à Strasbourg. Elle s'était inclinée en finale à Sydney cette année. La médaille de bronze est revenue à la Tchèque Petra Kvitova (WTA 14), victorieuse de l'Américaine Madison Keys (WTA 9) dans le match pour la troisième place 7-5, 6-2 et 6-2 en 2 heures 12 minutes de jeu. (Belga)

Monica Puig s'est imposée en finale face à l'Allemande Angelique Kerber, numéro 2 mondiale et victorieuse de l'Open d'Australie en janvier dernier, en trois sets 6-4, 4-6, 6-1 en 2 heures et 9 minutes de jeu. Jusqu'ici, Porto-Rico, ce territoire associé aux Etats-Unis, mais farouchement indépendant, avait remporté huit médailles olympiques, dont six en boxe. "Pica" a désormais fait mieux que le boxeur Luis Ortiz et le lutteur Jaime Espinal, les seuls à avoir atteint une finale aux JO, respectivement en 1984 et 2012. En triomphant de la Tchèque Petra Kvitova (6-4, 1-6, 6-3) vendredi en demi-finale, la jeune joueuse, qui fêtera ses 23 ans fin septembre, avait déjà marqué l'histoire. Outre Kvitova, double championne de Wimbledon (2011, 2014), elle a éliminé deux autres membres du Top 20: la Russe Anastasia Pavlyuchenko (19e) au deuxième tour (6-3, 6-2) et surtout la championne de Roland-Garros Garbiñe Muguruza (4e) en huitièmes de finale (6-1, 6-1). Monica Puig n'avait jusqu'ici remporté qu'un seul titre sur le circuit, en 2014 à Strasbourg. Elle s'était inclinée en finale à Sydney cette année. La médaille de bronze est revenue à la Tchèque Petra Kvitova (WTA 14), victorieuse de l'Américaine Madison Keys (WTA 9) dans le match pour la troisième place 7-5, 6-2 et 6-2 en 2 heures 12 minutes de jeu. (Belga)