"Je m'étais fixé deux objectifs et ils sont atteints", savourait l'Anversoise. "Ce soir je vais surtout savourer et voir ce qui va arriver." "Battre à nouveau mon record en finale ? Nous verrons. C'est possible. Mon premier 50m n'était pas aussi fluide que cela (27.16). Après j'ai trouvé mon rythme (30.75). Donc, on verra." "Le nouveau bassin olympique est bon et il semble bien être rapide", souriait Kimberly. "Mes Jeux sont déjà réussis. Les demi-finales étaient un but. Avec mon record de 58.36 les rejoindre étaient possibles. La finale c'est trop élevé pour moi. Ce pourrait être possible mais bon, je ne me mettrai aucune pression." Kimberly Buys, 27 ans, avait pris la 19e place du 100m papillon aux Jeux de Londres en 2012. (Belga)

"Je m'étais fixé deux objectifs et ils sont atteints", savourait l'Anversoise. "Ce soir je vais surtout savourer et voir ce qui va arriver." "Battre à nouveau mon record en finale ? Nous verrons. C'est possible. Mon premier 50m n'était pas aussi fluide que cela (27.16). Après j'ai trouvé mon rythme (30.75). Donc, on verra." "Le nouveau bassin olympique est bon et il semble bien être rapide", souriait Kimberly. "Mes Jeux sont déjà réussis. Les demi-finales étaient un but. Avec mon record de 58.36 les rejoindre étaient possibles. La finale c'est trop élevé pour moi. Ce pourrait être possible mais bon, je ne me mettrai aucune pression." Kimberly Buys, 27 ans, avait pris la 19e place du 100m papillon aux Jeux de Londres en 2012. (Belga)