"Les conditions à Uberlandia étaient excellentes, l'hôtel et tout le reste, mais la piste ne convenait pas pour un entraînement intensif", a poursuivi le patron des Belgian Tornados. "Pour quatre, cinq jours, la piste d'Uberlandia convenait dans la mesure où après un long voyage, les entraînements ne sont pas intensifs. Mais on ne pouvait pas continuer sans risquer de se blesser aux tendons." A ce propos celui de Kevin Borlée, qui souffre depuis un mois d'une bursite au tendon d'Achille, se porte mieux. "Il s'est bien entraîné et ça a l'air d'aller mieux. Le contrôle médical effectué est positif, mais ce n'est pas encore parfait. Demain (mardi), nous avons encore un entraînement important. Nous verrons", a conclu Jacques Borlée. Kevin et Jonathan courent le 400m individuel à partir de ce vendredi 12 août. (Belga)

"Les conditions à Uberlandia étaient excellentes, l'hôtel et tout le reste, mais la piste ne convenait pas pour un entraînement intensif", a poursuivi le patron des Belgian Tornados. "Pour quatre, cinq jours, la piste d'Uberlandia convenait dans la mesure où après un long voyage, les entraînements ne sont pas intensifs. Mais on ne pouvait pas continuer sans risquer de se blesser aux tendons." A ce propos celui de Kevin Borlée, qui souffre depuis un mois d'une bursite au tendon d'Achille, se porte mieux. "Il s'est bien entraîné et ça a l'air d'aller mieux. Le contrôle médical effectué est positif, mais ce n'est pas encore parfait. Demain (mardi), nous avons encore un entraînement important. Nous verrons", a conclu Jacques Borlée. Kevin et Jonathan courent le 400m individuel à partir de ce vendredi 12 août. (Belga)