Pour sa première saison chez les seniors, le champion du monde junior 2014, Artuur Peters n'est pas parvenu à atteindre la finale A des Mondiaux 2015. Néanmoins, le natif de Neerpelt y a remporté la finale B, ce qui lui a permis de terminer à la 10e place finale sur 53 participants. Une belle prestation qui lui donne une grande chance d'obtenir un ticket qualificatif pour les JO 2016 lors des courses de qualification. Artuur Peters est donc favori en K1 1000m. Laurens Pannecoucke, finaliste mondial en K2 1000m, sera lui aussi au départ de ces courses de sélection et devrait donner du fil à retordre au jeune Artuur Peeters après avoir décroché une sixième place en K1 1000m lors de l'Euro 2014. Lize Broekx et Hermien Peters ont terminé 13e des Mondiaux 2015 en K2 500m. Le duo féminin peut lui aussi encore rêver d'une qualification pour les Jeux Olympiques. Broekx et Peters ne participeront qu'aux courses nationales et devront donc sortir un gros chrono afin de prouver qu'elles sont prêtes à disputer une éventuelle qualification olympique européenne, qui aura lieu les 18 et 19 mai à Duisbourg, en Allemagne. (Belga)

Pour sa première saison chez les seniors, le champion du monde junior 2014, Artuur Peters n'est pas parvenu à atteindre la finale A des Mondiaux 2015. Néanmoins, le natif de Neerpelt y a remporté la finale B, ce qui lui a permis de terminer à la 10e place finale sur 53 participants. Une belle prestation qui lui donne une grande chance d'obtenir un ticket qualificatif pour les JO 2016 lors des courses de qualification. Artuur Peters est donc favori en K1 1000m. Laurens Pannecoucke, finaliste mondial en K2 1000m, sera lui aussi au départ de ces courses de sélection et devrait donner du fil à retordre au jeune Artuur Peeters après avoir décroché une sixième place en K1 1000m lors de l'Euro 2014. Lize Broekx et Hermien Peters ont terminé 13e des Mondiaux 2015 en K2 500m. Le duo féminin peut lui aussi encore rêver d'une qualification pour les Jeux Olympiques. Broekx et Peters ne participeront qu'aux courses nationales et devront donc sortir un gros chrono afin de prouver qu'elles sont prêtes à disputer une éventuelle qualification olympique européenne, qui aura lieu les 18 et 19 mai à Duisbourg, en Allemagne. (Belga)