"Une bien meilleure journée que la veille", a reconnu Yannick Lefèbvre, le barreur. "Il y a eu davantage de vent, mais on n'a pas réussi à maintenir toujours la vitesse comme on le souhaitait. Dans l'ultime régate on a montré que l'on pouvait rivaliser avec les meilleurs et on espère pouvoir le faire encore dans la suite de la compétition." "La voile est un jeu d'échecs, il faut éviter au maximum les erreurs tactiques. Je crois que nous avons tiré les bonnes conclusions après celles commises vendredi." Après une journée de repos dimanche, les 49er reprendront l'eau lundi. "Nous voulons pouvoir retrouver le rythme de notre dernière course d'aujourd'hui", a souligné l'équipier Tom Pelsmaekers. "Face à l'élite mondiale, tout se joue dans les détails et l'expérience, et c'est là qu'il nous faut progresser. Mais nous sommes contents d'avoir pu démontrer aujourd'hui que nous méritions notre place ici aux Jeux." (Belga)

"Une bien meilleure journée que la veille", a reconnu Yannick Lefèbvre, le barreur. "Il y a eu davantage de vent, mais on n'a pas réussi à maintenir toujours la vitesse comme on le souhaitait. Dans l'ultime régate on a montré que l'on pouvait rivaliser avec les meilleurs et on espère pouvoir le faire encore dans la suite de la compétition." "La voile est un jeu d'échecs, il faut éviter au maximum les erreurs tactiques. Je crois que nous avons tiré les bonnes conclusions après celles commises vendredi." Après une journée de repos dimanche, les 49er reprendront l'eau lundi. "Nous voulons pouvoir retrouver le rythme de notre dernière course d'aujourd'hui", a souligné l'équipier Tom Pelsmaekers. "Face à l'élite mondiale, tout se joue dans les détails et l'expérience, et c'est là qu'il nous faut progresser. Mais nous sommes contents d'avoir pu démontrer aujourd'hui que nous méritions notre place ici aux Jeux." (Belga)