"J'étais ému aux larmes", a raconté Pauwels, président du club de Coxyde, où Van Tichelt est membre depuis dix ans déjà. "C'est bon pour le club mais aussi pour le judo belge en général, peu exposé dans les médias. Profiter d'une occasion comme les Jeux pour briller, c'est fantastique." Le président a vécu une journée excitante. "Le voir si loin n'était pas attendu au regard de son tirage très compliqué mais il est physiquement très impressionnant. Je pense qu'il n'a pas été à fond en demi-finale contre Shohei Ono pour se réserver en vue du combat pour le bronze. S'incliner contre celui qui a ensuite remporté l'or n'est pas du tout une honte", a poursuivi Pauwels. La médaille du Belge de 32 ans a donc été célébrée en petit comité. "Nous allons maintenant organiser une belle fête", a annoncé Pauwels. "La commune a déjà programmé une réception à l'hôtel de ville en l'honneur du médaillé de bronze." (Belga)

"J'étais ému aux larmes", a raconté Pauwels, président du club de Coxyde, où Van Tichelt est membre depuis dix ans déjà. "C'est bon pour le club mais aussi pour le judo belge en général, peu exposé dans les médias. Profiter d'une occasion comme les Jeux pour briller, c'est fantastique." Le président a vécu une journée excitante. "Le voir si loin n'était pas attendu au regard de son tirage très compliqué mais il est physiquement très impressionnant. Je pense qu'il n'a pas été à fond en demi-finale contre Shohei Ono pour se réserver en vue du combat pour le bronze. S'incliner contre celui qui a ensuite remporté l'or n'est pas du tout une honte", a poursuivi Pauwels. La médaille du Belge de 32 ans a donc été célébrée en petit comité. "Nous allons maintenant organiser une belle fête", a annoncé Pauwels. "La commune a déjà programmé une réception à l'hôtel de ville en l'honneur du médaillé de bronze." (Belga)