Avec la 7e performance chronométrique des séries parmi ses concurrents directs en demi-finale, partant au couloir 1 (le plus délicat), et des ischios droits douloureux, le coureur du FLAC aurait dû courir en 48.64 pour obtenir la dernière place en finale. Il signe le 18e chrono des 24 demi-finalistes. "La finale était impossible (à atteindre). Mais avec un meilleur couloir je suis persuadé que j'aurais pu réaliser un chrono proche de mon record personnel (49.04)", regrettait le membre du groupe d'entraînement de Jacques Borlée. "J'ai commis une faute sur la première haie et cela m'a coûté pas mal d'énergie et j'ai mis les haies 2 et 3 pour trouver mon rythme. J'étais un peu fatigué à la sortie du 2e virage." "Avec une meilleure préparation (il a été empêché de sprinter spécifiquement pendant plus de 3 semaines en raison de son souci aux ischios droits, ndlr), c'eût été mieux. Mais l'un dans l'autre je peux être content." "C'était mes derniers Jeux, c'est certain. Quatre années de plus ce serait de trop", a confirmé Bultheel, âgé de 30 ans, "mais pour l'avenir proche on va voir et réfléchir. Michael Bultheel se réjouissait des performances belges à Rio. "C'est super. On va faire les meilleurs Jeux de notre histoire (récentes, ndlr)." . (Belga)

Avec la 7e performance chronométrique des séries parmi ses concurrents directs en demi-finale, partant au couloir 1 (le plus délicat), et des ischios droits douloureux, le coureur du FLAC aurait dû courir en 48.64 pour obtenir la dernière place en finale. Il signe le 18e chrono des 24 demi-finalistes. "La finale était impossible (à atteindre). Mais avec un meilleur couloir je suis persuadé que j'aurais pu réaliser un chrono proche de mon record personnel (49.04)", regrettait le membre du groupe d'entraînement de Jacques Borlée. "J'ai commis une faute sur la première haie et cela m'a coûté pas mal d'énergie et j'ai mis les haies 2 et 3 pour trouver mon rythme. J'étais un peu fatigué à la sortie du 2e virage." "Avec une meilleure préparation (il a été empêché de sprinter spécifiquement pendant plus de 3 semaines en raison de son souci aux ischios droits, ndlr), c'eût été mieux. Mais l'un dans l'autre je peux être content." "C'était mes derniers Jeux, c'est certain. Quatre années de plus ce serait de trop", a confirmé Bultheel, âgé de 30 ans, "mais pour l'avenir proche on va voir et réfléchir. Michael Bultheel se réjouissait des performances belges à Rio. "C'est super. On va faire les meilleurs Jeux de notre histoire (récentes, ndlr)." . (Belga)