Les Etats-Unis, sacrés champions olympiques samedi, dominent ce classement avec les huit meilleures marques de tous les temps, à commencer par le record du monde de 2:54.29 réussi le 22 août 1993 aux Mondiaux de Stuttgart. Suit la Grande-Bretagne, qui avait fixé le record d'Europe à 2:56.60 aux Jeux d'Atlanta en 1996. En 3e position, on trouve les Bahamas, qui avaient décroché l'or en 2012 à Londres en courant en 2:56.72. Viennent ensuite la Jamaïque, la Pologne, la Russie, Trinité et Tobago et la Belgique. Samedi, les Américains Arman Hall, Tony McQuay, Gil Roberts et Lashawn Merritt ont remporté l'or des JO 2016 en 2:57.30 et ont devancé les Jamaïcains Peter Matthews, Nathon Allen, Fitzroy Dunkley et Javon Francis, médaille d'argent en 2:58.18, et les Bahaméens Alonzo Russell, Michael Mathieu, Steven Gardiner et Chris Brown, troisièmes en 2:58.49. Les Belges Julien Watrin, Jonathan, Dylan et Kevin Borée sont 4e en 2:58.52. (Belga)

Les Etats-Unis, sacrés champions olympiques samedi, dominent ce classement avec les huit meilleures marques de tous les temps, à commencer par le record du monde de 2:54.29 réussi le 22 août 1993 aux Mondiaux de Stuttgart. Suit la Grande-Bretagne, qui avait fixé le record d'Europe à 2:56.60 aux Jeux d'Atlanta en 1996. En 3e position, on trouve les Bahamas, qui avaient décroché l'or en 2012 à Londres en courant en 2:56.72. Viennent ensuite la Jamaïque, la Pologne, la Russie, Trinité et Tobago et la Belgique. Samedi, les Américains Arman Hall, Tony McQuay, Gil Roberts et Lashawn Merritt ont remporté l'or des JO 2016 en 2:57.30 et ont devancé les Jamaïcains Peter Matthews, Nathon Allen, Fitzroy Dunkley et Javon Francis, médaille d'argent en 2:58.18, et les Bahaméens Alonzo Russell, Michael Mathieu, Steven Gardiner et Chris Brown, troisièmes en 2:58.49. Les Belges Julien Watrin, Jonathan, Dylan et Kevin Borée sont 4e en 2:58.52. (Belga)