Un peloton de 155 coureurs avait pris le départ à 9h30 (14h30 en Belgique), au célèbre Sambodrome situé au coeur de la ville carioca. Au terme des 42,195 km, le Kényan Eliud Kipchoge s'est imposé en solitaire, en 2:08.44. Il était déjà détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année, en 2:03.05, un temps réussi à Londres en avril. L'athlète de 31 ans était pointé parmi les grands favoris au titre, et a répondu aux attentes, dimanche. Kipchoge décroche ainsi sa troisième médaille olympique, la première en or de sa carrière. Il avait fini 3e du 5.000m à Athènes, en 2004, puis 2e sur cette même distance à Pékin, en 2008, L'Ethiopien Feyisa Lilesa s'est emparé de l'argent, en franchissant le finish une minute et 10 seconde après le vainqueur. L'Américain Galen Rupp a pris le bronze, avec un nouveau meilleur temps personnel de sa carrière (2:10:05). Stephen Kiprotich, qui défendait son titre, a fini 14e. (Belga)

Un peloton de 155 coureurs avait pris le départ à 9h30 (14h30 en Belgique), au célèbre Sambodrome situé au coeur de la ville carioca. Au terme des 42,195 km, le Kényan Eliud Kipchoge s'est imposé en solitaire, en 2:08.44. Il était déjà détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année, en 2:03.05, un temps réussi à Londres en avril. L'athlète de 31 ans était pointé parmi les grands favoris au titre, et a répondu aux attentes, dimanche. Kipchoge décroche ainsi sa troisième médaille olympique, la première en or de sa carrière. Il avait fini 3e du 5.000m à Athènes, en 2004, puis 2e sur cette même distance à Pékin, en 2008, L'Ethiopien Feyisa Lilesa s'est emparé de l'argent, en franchissant le finish une minute et 10 seconde après le vainqueur. L'Américain Galen Rupp a pris le bronze, avec un nouveau meilleur temps personnel de sa carrière (2:10:05). Stephen Kiprotich, qui défendait son titre, a fini 14e. (Belga)