Après des cartes de 67 et 66 lors des deux premières journées, Thomas Pieters s'élancait samedi dans la peau d'un potentiel médaillé. L'Anversois de 24 ans a connu une première partie de parcours compliquée, signant trois birdies pour trois bogeys et un double bogey. Alors qu'on le pensait lancé en début de seconde moitié de parcours, Pieters a enchaîné avec un bogey et deux double bogeys. Il a terminé la journée avec un total de 71 coups et est maintenant 14e Quant à Nicolas Colsaerts, il a signé une deuxième journée de rang à 71 coups. En délicatesse sur la première moitié du parcours, il a redressé la barre en fin de parcours. Il a finalement atteint le par, signant six birdies, deux bogeys et deux double bogeys. Le Bruxellois de 33 ans, auteur d'une carte de 68 coups jeudi, pointe aussi à la 14e place partagée avec un total de 210. Les deux Belges sont à 9 coups du leader, le Britannique Justin Rose (201), qui a rendu une carte de 65 samedi, et à 6 longueurs de la 3e place, actuellement occupée par l'Australien Marcus Fraser. A noter que la journée a été marquée par le deuxième hole-in-one de l'histoire olympique, signé par le Sud-Africain Jaco Van Zyl au trou N.8. Jeudi, Justin Rose était rentré dans l'histoire, réalisant le premier hole-in-one des JO. (Belga)

Après des cartes de 67 et 66 lors des deux premières journées, Thomas Pieters s'élancait samedi dans la peau d'un potentiel médaillé. L'Anversois de 24 ans a connu une première partie de parcours compliquée, signant trois birdies pour trois bogeys et un double bogey. Alors qu'on le pensait lancé en début de seconde moitié de parcours, Pieters a enchaîné avec un bogey et deux double bogeys. Il a terminé la journée avec un total de 71 coups et est maintenant 14e Quant à Nicolas Colsaerts, il a signé une deuxième journée de rang à 71 coups. En délicatesse sur la première moitié du parcours, il a redressé la barre en fin de parcours. Il a finalement atteint le par, signant six birdies, deux bogeys et deux double bogeys. Le Bruxellois de 33 ans, auteur d'une carte de 68 coups jeudi, pointe aussi à la 14e place partagée avec un total de 210. Les deux Belges sont à 9 coups du leader, le Britannique Justin Rose (201), qui a rendu une carte de 65 samedi, et à 6 longueurs de la 3e place, actuellement occupée par l'Australien Marcus Fraser. A noter que la journée a été marquée par le deuxième hole-in-one de l'histoire olympique, signé par le Sud-Africain Jaco Van Zyl au trou N.8. Jeudi, Justin Rose était rentré dans l'histoire, réalisant le premier hole-in-one des JO. (Belga)