Goffin, 8e tête de série du tableau de simple messieurs, rate ainsi l'occasion de disputer en quart un duel de prestige face à l'Espagnol Rafael Nadal. Au premier tour, il avait éliminé l'Australien Sam Groth (ATP 70) sur le score de 6-4 6-2, avant d'écarter l'Israélien Dudi Sela (ATP 65), 6-3 6-3, pour se hisser en 8es. Jeudi, le Belge a réussi le break dès le 3e jeu de la partie (2-1) avant d'enchainer avec un jeu blanc, enregistrant un début de match idéal, notamment aidé par les fautes de son adversaire. Mais Bellucci s'est rebiffé et a forcé son retour dans le match, s'imposant dans un tie-break à suspense avant de poursuivre sur sa lancée dans le deuxième set. Les deux joueurs affichent en fin de partie le même nombre de coups gagnants (18), mais le Brésilien a tiré son épingle du jeu via les fautes qu'il a provoquées chez son adversaire (33, contre 21). Goffin, qui participait à ses deuxièmes Jeux, était le dernier Belge en lice en tennis. (Belga)

Goffin, 8e tête de série du tableau de simple messieurs, rate ainsi l'occasion de disputer en quart un duel de prestige face à l'Espagnol Rafael Nadal. Au premier tour, il avait éliminé l'Australien Sam Groth (ATP 70) sur le score de 6-4 6-2, avant d'écarter l'Israélien Dudi Sela (ATP 65), 6-3 6-3, pour se hisser en 8es. Jeudi, le Belge a réussi le break dès le 3e jeu de la partie (2-1) avant d'enchainer avec un jeu blanc, enregistrant un début de match idéal, notamment aidé par les fautes de son adversaire. Mais Bellucci s'est rebiffé et a forcé son retour dans le match, s'imposant dans un tie-break à suspense avant de poursuivre sur sa lancée dans le deuxième set. Les deux joueurs affichent en fin de partie le même nombre de coups gagnants (18), mais le Brésilien a tiré son épingle du jeu via les fautes qu'il a provoquées chez son adversaire (33, contre 21). Goffin, qui participait à ses deuxièmes Jeux, était le dernier Belge en lice en tennis. (Belga)