La cérémonie, que l'on attend haute en couleurs, a été imaginée par Andrucha Waddington, Daniela Thomas et Fernando Meirelles. Ce dernier est connu pour avoir réalisé les films Cidade de Deus et The Constant Gardener. Le show doit amener les spectateurs à travers l'histoire du pays, tout en questionnant le futur de la planète, puisque les organisateurs ont souhaité mettre l'accent sur l'écologie. Plus de 35.000 personnes sont impliquées dans ce gigantesque spectacle, dont 12 écoles de samba, ou encore les musiciens Gilberto Gil et Caetano Veloso. Gisele Bündchen, une des beautés brésiliennes les plus connues, fera également une apparition. L'ouverture officielle des JO, et l'arrivée de la flamme olympique dans le stade feront bien sûr partie des points forts de la cérémonie, ainsi que le défilé des différentes délégations nationales, au nombre de 207, l'équipe des réfugiés incluse. La Belgique aura Olivia Borlée comme porte-drapeau, et seule une poignée d'athlètes devraient représenter la délégation, une majorité des sportifs belges préférant faire l'impasse pour cause de compétitions fort proches dans le temps. (Belga)

La cérémonie, que l'on attend haute en couleurs, a été imaginée par Andrucha Waddington, Daniela Thomas et Fernando Meirelles. Ce dernier est connu pour avoir réalisé les films Cidade de Deus et The Constant Gardener. Le show doit amener les spectateurs à travers l'histoire du pays, tout en questionnant le futur de la planète, puisque les organisateurs ont souhaité mettre l'accent sur l'écologie. Plus de 35.000 personnes sont impliquées dans ce gigantesque spectacle, dont 12 écoles de samba, ou encore les musiciens Gilberto Gil et Caetano Veloso. Gisele Bündchen, une des beautés brésiliennes les plus connues, fera également une apparition. L'ouverture officielle des JO, et l'arrivée de la flamme olympique dans le stade feront bien sûr partie des points forts de la cérémonie, ainsi que le défilé des différentes délégations nationales, au nombre de 207, l'équipe des réfugiés incluse. La Belgique aura Olivia Borlée comme porte-drapeau, et seule une poignée d'athlètes devraient représenter la délégation, une majorité des sportifs belges préférant faire l'impasse pour cause de compétitions fort proches dans le temps. (Belga)