"A l'origine, il avait l'air de donner priorité aux championnats d'Europe et aux Mondiaux", dit De Weert en parlant de Philippe Gilbert. "Mais si un coureur avec un tel statut revient à sa décision et se montre quand-même intéressé à une place dans la présélection pour les Jeux, en tant que coach fédéral, on y donne suite". Kevin De Weert et Philippe Gilbert se sont parlé au téléphone dimanche soir. Après que le coach fédéral et le coureur s'étaient mis d'accord plus tôt sur le fait que le Liégeois visera l'Euro à Nice et les Mondiaux au Qatar en automne, Gilbert a fait savoir qu'il avait quand-même changé d'avis, après avoir disputé les Tours du Luxembourg et de Suisse. "A ce moment-là, ma sélection de 8 noms était déjà faite", avance De Weert. "Mais qui suis-je pour ignorer un coureur disposant d'un tel palmarès ?". Tiesj Benoot est par contre absent de la liste. "J'ai parlé avec lui au Baloise Belgium Tour. Il m'avait demandé si je pouvais lui donner certitude par rapport à une sélection pour Rio à l'issue du Tour de Suisse, de sorte qu'il pouvait adapter ses préparations spécifiquement en vue de Rio. Je ne pouvais pas lui donner cette confirmation. Par conséquent, cela n'avait plus de sens de lui accorder une place dans la présélection", dit le sélectionneur national, qui dit déjà avoir en tête son équipe pour Rio. Par contre, il ne sait pas encore qui disputera le contre-la-montre, auquel devra également prendre part un coureur retenu pour la course en ligne. La sélection définitive pour Rio (cinq coureurs) sera communiqué le 22 juillet. (Belga)

"A l'origine, il avait l'air de donner priorité aux championnats d'Europe et aux Mondiaux", dit De Weert en parlant de Philippe Gilbert. "Mais si un coureur avec un tel statut revient à sa décision et se montre quand-même intéressé à une place dans la présélection pour les Jeux, en tant que coach fédéral, on y donne suite". Kevin De Weert et Philippe Gilbert se sont parlé au téléphone dimanche soir. Après que le coach fédéral et le coureur s'étaient mis d'accord plus tôt sur le fait que le Liégeois visera l'Euro à Nice et les Mondiaux au Qatar en automne, Gilbert a fait savoir qu'il avait quand-même changé d'avis, après avoir disputé les Tours du Luxembourg et de Suisse. "A ce moment-là, ma sélection de 8 noms était déjà faite", avance De Weert. "Mais qui suis-je pour ignorer un coureur disposant d'un tel palmarès ?". Tiesj Benoot est par contre absent de la liste. "J'ai parlé avec lui au Baloise Belgium Tour. Il m'avait demandé si je pouvais lui donner certitude par rapport à une sélection pour Rio à l'issue du Tour de Suisse, de sorte qu'il pouvait adapter ses préparations spécifiquement en vue de Rio. Je ne pouvais pas lui donner cette confirmation. Par conséquent, cela n'avait plus de sens de lui accorder une place dans la présélection", dit le sélectionneur national, qui dit déjà avoir en tête son équipe pour Rio. Par contre, il ne sait pas encore qui disputera le contre-la-montre, auquel devra également prendre part un coureur retenu pour la course en ligne. La sélection définitive pour Rio (cinq coureurs) sera communiqué le 22 juillet. (Belga)