Fanny Lecluyse, qui avait déjà déçu aux précédents Jeux (19e sur cette distance en 2:27.30), a poursuivi: "Je sentais que j'étais bien partie jusqu'aux 125 mètres. Ensuite, j'ai senti que j'avais du mal à suivre les autres." "Tous ses efforts et sacrifices... Je ne me suis pas entraînée pour nager en 2:27 (son record national est de 2:23.77 établi aux Mondiaux de Kazan l'an dernier). La préparation s'était bien déroulée. Je n'ai pas d'excuses, ce ne sont pas les horaires (tardifs). Ils sont identiques pour tout le monde." "Je crois que j'ai besoin de repos physique et mental. Mais je ne pense pas à arrêter la compétition", a encore ajouté Fanny Lecluyse, très très déçue. (Belga)

Fanny Lecluyse, qui avait déjà déçu aux précédents Jeux (19e sur cette distance en 2:27.30), a poursuivi: "Je sentais que j'étais bien partie jusqu'aux 125 mètres. Ensuite, j'ai senti que j'avais du mal à suivre les autres." "Tous ses efforts et sacrifices... Je ne me suis pas entraînée pour nager en 2:27 (son record national est de 2:23.77 établi aux Mondiaux de Kazan l'an dernier). La préparation s'était bien déroulée. Je n'ai pas d'excuses, ce ne sont pas les horaires (tardifs). Ils sont identiques pour tout le monde." "Je crois que j'ai besoin de repos physique et mental. Mais je ne pense pas à arrêter la compétition", a encore ajouté Fanny Lecluyse, très très déçue. (Belga)