"Beaucoup du mal sur la fin. J'ai vraiment du mal à terminer ma course. J'ai essayé de partir sur un bon rythme. C'est difficile, quand on n'a pas beaucoup de courses dans les jambes, de trouver ses marques", a expliqué le recordman de Belgique qui avait justement réussi ses 44.43 en séries des JO de Londres, il y a quatre ans. "Je me suis blessé au mauvais moment. J'ai essayé de revenir. Ce n'est pas évident. On ne vient pas ici pour être des figurants", soulignait Jonathan qui avait terminé 6e des Jeux de Londres et 16e temps des demi-finales des Jeux de Pékin en 2008. Désormais tous leurs espoirs reposent dans le relais. "On va être motivés et essayer de se qualifier", a conclu Jonathan Borlée. On soulignera que dans le froid humide (18°c) du stade Engenhao, devenu Olympique vendredi, les chronos n'ont pas explosé contrairement à un an plus tôt aux Mondiaux de Pékin. A peine deux des cinquante concurrents sont descendus sous la barrière des 45 secondes: James Kirani (44.93) et Maciel Cedeno (44.98). (Belga)

"Beaucoup du mal sur la fin. J'ai vraiment du mal à terminer ma course. J'ai essayé de partir sur un bon rythme. C'est difficile, quand on n'a pas beaucoup de courses dans les jambes, de trouver ses marques", a expliqué le recordman de Belgique qui avait justement réussi ses 44.43 en séries des JO de Londres, il y a quatre ans. "Je me suis blessé au mauvais moment. J'ai essayé de revenir. Ce n'est pas évident. On ne vient pas ici pour être des figurants", soulignait Jonathan qui avait terminé 6e des Jeux de Londres et 16e temps des demi-finales des Jeux de Pékin en 2008. Désormais tous leurs espoirs reposent dans le relais. "On va être motivés et essayer de se qualifier", a conclu Jonathan Borlée. On soulignera que dans le froid humide (18°c) du stade Engenhao, devenu Olympique vendredi, les chronos n'ont pas explosé contrairement à un an plus tôt aux Mondiaux de Pékin. A peine deux des cinquante concurrents sont descendus sous la barrière des 45 secondes: James Kirani (44.93) et Maciel Cedeno (44.98). (Belga)