Les Australiens, qui l'avaient emporté 95-80 contre les Serbes en poule, ne se sont jamais relevés de leur début de match désastreux, encaissant un 8-0 d'entrée pour finir le 1er quart-temps à 16-5. Les "Boomers" ont raté 13 de leurs 15 premiers essais au panier. Le meneur serbe Milos Teodosic a mis le feu aux poudres avec 12 points après 13 minutes de jeu. La Serbie rentrait aux vestiaires avec un avantage de 21 points (35-14). Dix minutes plus tard, l'Australie était au fond du trou (66-38). Milos Teodosic (22 points) et l'intérieur Miroslav Raduljica (11 points) allaient encore assurer le show dans l'ultime période. L'écart maximal atteignait 31 points pour un dernier résultat de 87-61. La finale constituera une répétition de celle du Mondial 2014 en Espagne lorsque les Etats-Unis avaient écrasé la Serbie 129-92. La rencontre de dimanche (20H45 HB) devrait être plus équilibrée à en juger par la très courte victoire des Etats-Unis en poule (94-91) à Rio. Déjà assurée de la médaille d'argent, la Serbie signe un parcours fort similaire à celui d'il y a deux ans en Espagne, elle qui avait accédé au huitième de finale par la petite porte avant de rejoindre les Américains en finale. Quant à l'Australie, elle devra montrer un autre visage face à l'Espagne, double vice-championne olympique en titre, si elle veut empocher le bronze (dimanche 16H30). (Belga)

Les Australiens, qui l'avaient emporté 95-80 contre les Serbes en poule, ne se sont jamais relevés de leur début de match désastreux, encaissant un 8-0 d'entrée pour finir le 1er quart-temps à 16-5. Les "Boomers" ont raté 13 de leurs 15 premiers essais au panier. Le meneur serbe Milos Teodosic a mis le feu aux poudres avec 12 points après 13 minutes de jeu. La Serbie rentrait aux vestiaires avec un avantage de 21 points (35-14). Dix minutes plus tard, l'Australie était au fond du trou (66-38). Milos Teodosic (22 points) et l'intérieur Miroslav Raduljica (11 points) allaient encore assurer le show dans l'ultime période. L'écart maximal atteignait 31 points pour un dernier résultat de 87-61. La finale constituera une répétition de celle du Mondial 2014 en Espagne lorsque les Etats-Unis avaient écrasé la Serbie 129-92. La rencontre de dimanche (20H45 HB) devrait être plus équilibrée à en juger par la très courte victoire des Etats-Unis en poule (94-91) à Rio. Déjà assurée de la médaille d'argent, la Serbie signe un parcours fort similaire à celui d'il y a deux ans en Espagne, elle qui avait accédé au huitième de finale par la petite porte avant de rejoindre les Américains en finale. Quant à l'Australie, elle devra montrer un autre visage face à l'Espagne, double vice-championne olympique en titre, si elle veut empocher le bronze (dimanche 16H30). (Belga)