Si en poule l'Australie et la Serbie avaient donné du fil à retordre aux Etats-Unis, cette demi-finale constituait tout de même une finale avant la lettre compte tenu des dernières Olympiades. Dans la Carioca Arena, les Etats-Unis ont toujours eu la maîtrise du match, comptant déjà une avance de 9 points après 10 minutes (26-17) sur un tir à trois points de Kyle Lowry. Le deuxième quart-temps était plus tendu avec des fautes techniques de chaque côté. Un climat qui profitait aux Espagnols qui revenaient à trois points peu avant la mi-temps pour finalement regagner les vestiaires à six longueurs (45-39). L'Espagne, trop dépendante de Pau Gasol (23 points), ne parvenait pas à reprendre la deuxième mi-temps dans les meilleures conditions. Elle accusait 13 points de retard à huit minutes du terme (70-57). Nikola Mirotic (7 points) notamment n'a pas connu la même adresse qu'en quart face à la France. Côté américain, DeAndre Jordan, propulsé dans la cinq de base, a rempli son rôle (9 points, 16 rebonds et 4 blocks) et a témoigné de la domination au rebond de son équipe (53-41). Klay Thompson a inscrit 22 points et Kevin Durant en a ajouté 14. Les Etats-Unis affronteront dimanche le vainqueur de la seconde demi-finale opposant l'Australie à la Serbie. (Belga)

Si en poule l'Australie et la Serbie avaient donné du fil à retordre aux Etats-Unis, cette demi-finale constituait tout de même une finale avant la lettre compte tenu des dernières Olympiades. Dans la Carioca Arena, les Etats-Unis ont toujours eu la maîtrise du match, comptant déjà une avance de 9 points après 10 minutes (26-17) sur un tir à trois points de Kyle Lowry. Le deuxième quart-temps était plus tendu avec des fautes techniques de chaque côté. Un climat qui profitait aux Espagnols qui revenaient à trois points peu avant la mi-temps pour finalement regagner les vestiaires à six longueurs (45-39). L'Espagne, trop dépendante de Pau Gasol (23 points), ne parvenait pas à reprendre la deuxième mi-temps dans les meilleures conditions. Elle accusait 13 points de retard à huit minutes du terme (70-57). Nikola Mirotic (7 points) notamment n'a pas connu la même adresse qu'en quart face à la France. Côté américain, DeAndre Jordan, propulsé dans la cinq de base, a rempli son rôle (9 points, 16 rebonds et 4 blocks) et a témoigné de la domination au rebond de son équipe (53-41). Klay Thompson a inscrit 22 points et Kevin Durant en a ajouté 14. Les Etats-Unis affronteront dimanche le vainqueur de la seconde demi-finale opposant l'Australie à la Serbie. (Belga)