"Je suis contente d'avoir couru ici", a expliqué Livia De Clercq, 34 ans, amputée d'une partie de la jambe gauche en 2008. "Mais dans les circonstances des jeux ici, c'était difficile de rester bien concentré. Il y a l'ambiance, il y a le stress. Il faut attendre longtemps avant d'entrer en action, c'était difficile dès lors d'aller chercher un record personnel. Cela dit, j'ai pris pas mal d'expérience pour la suite, à commencer par les Mondiaux à Londres l'année prochaine. Je vais regarder encore ma course pour l'analyser en profondeur." Livia De Clercq avait aussi pris la 9e place du saut en longueur (T42) à Rio. (Belga)

"Je suis contente d'avoir couru ici", a expliqué Livia De Clercq, 34 ans, amputée d'une partie de la jambe gauche en 2008. "Mais dans les circonstances des jeux ici, c'était difficile de rester bien concentré. Il y a l'ambiance, il y a le stress. Il faut attendre longtemps avant d'entrer en action, c'était difficile dès lors d'aller chercher un record personnel. Cela dit, j'ai pris pas mal d'expérience pour la suite, à commencer par les Mondiaux à Londres l'année prochaine. Je vais regarder encore ma course pour l'analyser en profondeur." Livia De Clercq avait aussi pris la 9e place du saut en longueur (T42) à Rio. (Belga)