Rombouts et Hipwell étaient tous les deux déjà éliminés avant la rencontre. L'Anversois s'était incliné contre le Slovaque Robert Mezik (BISF 12) samedi (10-1) puis au tie-break contre le Thaïlandais Worawut Saengampa dimanche. Le vainqueur de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour les quarts de finale du tournoi paralympique de boccia, un sport apparenté à la pétanque. Rombouts termine 3e de son groupe. Atteint d'une paralysie cérébrale depuis sa naissance, Francis Rombouts, 37 ans, avait été médaillé d'argent aux championnats d'Europe en 2005. Après une pause du haut niveau durant une dizaine d'années, il a fait son retour à la compétition il y a deux ans, décrochant notamment une victoire au Régional Open de Zagreb en avril 2019. Il avait été en 2020 le premier sélectionné belge pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, reportés d'un an en raison de la pandémie de coronavirus (Belga)

Rombouts et Hipwell étaient tous les deux déjà éliminés avant la rencontre. L'Anversois s'était incliné contre le Slovaque Robert Mezik (BISF 12) samedi (10-1) puis au tie-break contre le Thaïlandais Worawut Saengampa dimanche. Le vainqueur de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour les quarts de finale du tournoi paralympique de boccia, un sport apparenté à la pétanque. Rombouts termine 3e de son groupe. Atteint d'une paralysie cérébrale depuis sa naissance, Francis Rombouts, 37 ans, avait été médaillé d'argent aux championnats d'Europe en 2005. Après une pause du haut niveau durant une dizaine d'années, il a fait son retour à la compétition il y a deux ans, décrochant notamment une victoire au Régional Open de Zagreb en avril 2019. Il avait été en 2020 le premier sélectionné belge pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, reportés d'un an en raison de la pandémie de coronavirus (Belga)