"Je suis bien sûr très content", a déclaré Swings, qui a devancé le Français Martin Ferrie et l'Allemand Nils Bühnemann. "J'étais venu pour une médaille d'or, et j'en décroche une dès ma première épreuve. Cela me soulage et me fait plaisir, cela enlève une grande partie de la pression. La course à l'élimination est ma compétition préférée, donc oui c'est un grand jour". Le Louvaniste compte désormais huit médailles en trois participations aux Jeux Mondiaux: cinq en or, deux en argent et une en bronze. Bart Swings, médaille d'or du départ groupé de patinage de vitesse aux Jeux de Pékin, a la particularité d'être le premier champion olympique à venir disputer les Jeux Mondiaux. "C'est unique", dit-il. "C'est exceptionnel que les deux événements se déroulent la même année, mais cela n'a pas vraiment d'ilmportance. Cela aurait de toute façon été unique dans le cas contraire. Je suis fier de pouvoir continuer à combiner le patinage de vitesse et le roller". Bart Swings a encore quatre épreuves au programme à Birmingham: la course à élimination sur piste, l'élimination sur route, la course aux points et le 10.000 m. "Je vais encore tenter de décrocher ce que je peux dans ces quatre courses. Je n'ai plus vraiment de pression. Cela fait du bien. Je peux prendre le départ l'esprit plus libre. J'ai hâte de donner le meilleur de moi-même dans chaque épreuve". (Belga)

"Je suis bien sûr très content", a déclaré Swings, qui a devancé le Français Martin Ferrie et l'Allemand Nils Bühnemann. "J'étais venu pour une médaille d'or, et j'en décroche une dès ma première épreuve. Cela me soulage et me fait plaisir, cela enlève une grande partie de la pression. La course à l'élimination est ma compétition préférée, donc oui c'est un grand jour". Le Louvaniste compte désormais huit médailles en trois participations aux Jeux Mondiaux: cinq en or, deux en argent et une en bronze. Bart Swings, médaille d'or du départ groupé de patinage de vitesse aux Jeux de Pékin, a la particularité d'être le premier champion olympique à venir disputer les Jeux Mondiaux. "C'est unique", dit-il. "C'est exceptionnel que les deux événements se déroulent la même année, mais cela n'a pas vraiment d'ilmportance. Cela aurait de toute façon été unique dans le cas contraire. Je suis fier de pouvoir continuer à combiner le patinage de vitesse et le roller". Bart Swings a encore quatre épreuves au programme à Birmingham: la course à élimination sur piste, l'élimination sur route, la course aux points et le 10.000 m. "Je vais encore tenter de décrocher ce que je peux dans ces quatre courses. Je n'ai plus vraiment de pression. Cela fait du bien. Je peux prendre le départ l'esprit plus libre. J'ai hâte de donner le meilleur de moi-même dans chaque épreuve". (Belga)