Très heureuse d'avoir décroché l'or, Anak Verhoeven était venue aux Jeux mondiaux avec l'ambition d'y décrocher un podium. "Ce n'est donc pas vraiment une surprise", souriait la championne d'Europe. "L'objectif était de gagner et c'est le cas. Le parcours n'était pas tellement difficile, mais un peu glissant. Je n'étais pas au bout quand je suis tombée, même si j'avais de l'acidité dans les avant-bras." Anak Verhoeven s'est ainsi montrée à son avantage, mais la vice-championne du monde ne songe pas pour autant aux jeux Olympiques de Tokyo en 2020 où l'escalade fait partie pour la première fois du programme olympique. "L'escalade aux jeux Olympiques devrait combiner un mix des trois disciplines, avec la difficulté (lead), la vitesse (speed) et le bloc (boulder)", explique Anak Verhoeven. "Cela voudrait dire que je devrais vraiment beaucoup m'entraîner en vitesse et en bloc. Ma spécialité reste le lead et je vais y rester. C'est comme en triathlon, si vous demandez à un pur cycliste d'y participer, il doit commencer à s'entraîner beaucoup à la course et à la nage." Il existe trois disciplines, l'escalade de difficulté (ou lead), le bloc (ou boulder) et l'escalade de vitesse (ou speed). L'escalade de difficulté est la plus ancienne, et le type de compétition le plus connu. L'objectif pour le compétiteur est d'atteindre la hauteur maximale sur une voie de 15 mètres en un seul essai. Au 3e jour des Jeux mondiaux, la Belgique a déjà récolté 7 médailles (trois en or, trois en argent et une en bronze) et est assurée d'une 8e médaille avec la finale du double féminin à la pétanque. (Belga)

Très heureuse d'avoir décroché l'or, Anak Verhoeven était venue aux Jeux mondiaux avec l'ambition d'y décrocher un podium. "Ce n'est donc pas vraiment une surprise", souriait la championne d'Europe. "L'objectif était de gagner et c'est le cas. Le parcours n'était pas tellement difficile, mais un peu glissant. Je n'étais pas au bout quand je suis tombée, même si j'avais de l'acidité dans les avant-bras." Anak Verhoeven s'est ainsi montrée à son avantage, mais la vice-championne du monde ne songe pas pour autant aux jeux Olympiques de Tokyo en 2020 où l'escalade fait partie pour la première fois du programme olympique. "L'escalade aux jeux Olympiques devrait combiner un mix des trois disciplines, avec la difficulté (lead), la vitesse (speed) et le bloc (boulder)", explique Anak Verhoeven. "Cela voudrait dire que je devrais vraiment beaucoup m'entraîner en vitesse et en bloc. Ma spécialité reste le lead et je vais y rester. C'est comme en triathlon, si vous demandez à un pur cycliste d'y participer, il doit commencer à s'entraîner beaucoup à la course et à la nage." Il existe trois disciplines, l'escalade de difficulté (ou lead), le bloc (ou boulder) et l'escalade de vitesse (ou speed). L'escalade de difficulté est la plus ancienne, et le type de compétition le plus connu. L'objectif pour le compétiteur est d'atteindre la hauteur maximale sur une voie de 15 mètres en un seul essai. Au 3e jour des Jeux mondiaux, la Belgique a déjà récolté 7 médailles (trois en or, trois en argent et une en bronze) et est assurée d'une 8e médaille avec la finale du double féminin à la pétanque. (Belga)