Mené 1-3 dans le premier set par l'expérimenté joueur croate, 33 ans et double olympien, Nuytinck a pris les commandes de la rencontre en s'adjugeant les deux premiers sets. Après un petit set abandonné au profit de l'ancien 18e mondial (février 2016), le résident de Lovendegem a repris deux sets d'avance grâce à un jeu d'attaque bien construit. Mais Nuytinck a ensuite connu un petit passage à vide, concédant les cinquième et sixième sets et contraint de disputer une ultime manche décisive. Le gaucher belge, pourtant mené 4-6 puis 6-7, a aligné quatre points pour se détacher à 10-7. A l'issue d'un final haletant, il a plié la rencontre sur sa cinquième balle de match (13-11). "Je me suis battu jusqu'à la fin. Je suis vraiment content d'avoir gagné car j'ai commencé à un peu gamberger. Pouvoir jouer libéré dans les points cruciaux est primordial. Il faut continuer à oser jouer", a déclaré Nuytinck à l'issue de son match en évoquant l'importance du mental. Nuytinck affrontera mardi l'Ukrainien Lei Kou (ITTF 88) pour une place en demies. "Décrocher une médaille ici avec la Belgique serait comme un couronnement. Cela signifierait un peu le début de ma carrière. Il va falloir tout donner et ne pas trop réfléchir. J'espère jouer mon meilleur niveau et nous verrons bien où ça va me mener." Il disputera encore la compétition par équipes avec Florent Lambiet et Robin Devos. Associé à Lisa Lung en double mixte, il a perdu d'entrée contre les Roumains Ovidiu Ionescu/Bernadette Szocs (12-10, 9-11, 11-4, 11-9). (Belga)