"Mon corps et ma tête ne suivent plus", a expliqué le Haut-Savoyard au quotidien Le Dauphiné pour justifier sa décision. "Ça fait un petit moment que ça me trotte dans la tête. Dans ma tête, 2015 était ma dernière saison. Mais je me suis cassé le poignet, IAM m'a signé de nouveau, j'ai dit oui mais en sachant que 2016 serait vraiment ma dernière année", a déclaré Coppel. "J'adore la compétition, mais l'entraînement a toujours été compliqué pour moi. J'ai voulu tenter encore une année, en 2016, en changeant un peu ma préparation pour voir si ça pouvait repartir. Mais même si j'ai fait un super début de saison, la motivation n'était pas là", a ajouté le coureur français. Le Tour de l'Ain, qui se courra de mercredi à samedi, sera sa dernière course sous le maillot de l'équipe IAM, une formation appelée à disparaître en fin de saison. Le Haut-Savoyard qui a couru successivement pour la FDJ, Saur-Sojasun, Cofidis et IAM, s'est classé 13e du Tour de France 2011. Médaillé à deux reprises dans le contre-la-montre aux Championnats du monde espoirs, il a enlevé l'an passé le titre national du "chrono". (Belga)

"Mon corps et ma tête ne suivent plus", a expliqué le Haut-Savoyard au quotidien Le Dauphiné pour justifier sa décision. "Ça fait un petit moment que ça me trotte dans la tête. Dans ma tête, 2015 était ma dernière saison. Mais je me suis cassé le poignet, IAM m'a signé de nouveau, j'ai dit oui mais en sachant que 2016 serait vraiment ma dernière année", a déclaré Coppel. "J'adore la compétition, mais l'entraînement a toujours été compliqué pour moi. J'ai voulu tenter encore une année, en 2016, en changeant un peu ma préparation pour voir si ça pouvait repartir. Mais même si j'ai fait un super début de saison, la motivation n'était pas là", a ajouté le coureur français. Le Tour de l'Ain, qui se courra de mercredi à samedi, sera sa dernière course sous le maillot de l'équipe IAM, une formation appelée à disparaître en fin de saison. Le Haut-Savoyard qui a couru successivement pour la FDJ, Saur-Sojasun, Cofidis et IAM, s'est classé 13e du Tour de France 2011. Médaillé à deux reprises dans le contre-la-montre aux Championnats du monde espoirs, il a enlevé l'an passé le titre national du "chrono". (Belga)