Le célèbre site Transfermarkt a actualisé la valeur marchande des joueurs. En Espagne, le footballeur le plus coûteux est maintenant le gardien Jan Oblak, coté à nonante millions. Il est suivi de quatre stars estimées à 80 millions : Frenkie de Jong, Lionel Messi, Ansu Fati et João Félix. Côté belge, Thibaut Courtois vaut 75 millions, Yannick Carrasco 35 millions et Adnan Januzaj dix millions. La valeur d'EdenHazard a de nouveau chuté de dix millions, il n'en vaudrait plus que quarante. Et il ne fait plus partie du top 25 de la Liga.

Martínez ne veut plus fâcher le Real

On se doute que ça ne va pas l'empêcher de dormir. De toute façon, il a d'autres préoccupations pour le moment. Il vient de passer quelques jours en Belgique et il en a profité pour discuter avec le kiné Lieven Maesschalck et le toubib des Diables, Kristof Sas. Il est aussi passé par Tubize pour saluer ses coéquipiers en sélection.

Roberto Martínez a sauté sur l'occasion pour signaler que tout se faisait en concertation étroite avec le staff médical du Real. Histoire d'éviter tout malentendu. La relation entre la fédé et le club espagnol a déjà connu des soubresauts et le sélectionneur veut éviter que ça se reproduise. Le Real a décidé que notre capi ne serait pas opéré à la cheville et la décision n'a pas fait l'unanimité. Il faut dire que tout le monde n'a pas le même avis sur l'origine de ses rechutes récurrentes. Simplement, le Real et toute la Belgique espèrent que la solution choisie sera la bonne sur le long terme.

Eden Hazard comme on aimerait le voir plus souvent., SIPAUSACOLLECTIONS
Eden Hazard comme on aimerait le voir plus souvent. © SIPAUSACOLLECTIONS

"Est-ce que ça en vaut toujours la peine ?"

Entre-temps, Jérémy Doku s'est exprimé à propos des blessures d'Eden Hazard dans Het Laatste Nieuws : "Je suis de tout coeur avec lui et c'est dommage qu'il lui arrive tout ça." Et le néo-Diable est allé plus loin : "Les critiques qui le visent, je trouve ça injuste. C'est comme s'il n'aimait pas jouer au foot. Je ne sais pas comment des gens peuvent penser ça. Ils ne vivent pas avec lui, ils ne sont là que pour le critiquer. C'est plus facile, évidemment. Ils feraient mieux de s'intéresser à l'homme qui se cache derrière Eden. Qu'on le soutienne, plutôt."

Le soutenir, c'est ce que Sport/Foot Magazine a fait en demandant aux lecteurs d'envoyer leur vidéo d'encouragement à Hazard. Mais même au milieu d'une action comme celle-là, on a repéré des réactions cyniques sur les réseaux. Venant de personnes qui évoquaient son salaire. Comme si un gars grassement payé n'avait pas le droit d'avoir des problèmes. Comme si le fait de toucher beaucoup d'argent empêchait d'être simplement un homme.

Doku avoue que s'il était à la place de notre numéro 10, il aurait du mal. Et il ajoute : "Je me poserais même la question de savoir si ça en vaut toujours la peine." On espère simplement qu'Eden ne se la pose pas, cette question.

Le célèbre site Transfermarkt a actualisé la valeur marchande des joueurs. En Espagne, le footballeur le plus coûteux est maintenant le gardien Jan Oblak, coté à nonante millions. Il est suivi de quatre stars estimées à 80 millions : Frenkie de Jong, Lionel Messi, Ansu Fati et João Félix. Côté belge, Thibaut Courtois vaut 75 millions, Yannick Carrasco 35 millions et Adnan Januzaj dix millions. La valeur d'EdenHazard a de nouveau chuté de dix millions, il n'en vaudrait plus que quarante. Et il ne fait plus partie du top 25 de la Liga.On se doute que ça ne va pas l'empêcher de dormir. De toute façon, il a d'autres préoccupations pour le moment. Il vient de passer quelques jours en Belgique et il en a profité pour discuter avec le kiné Lieven Maesschalck et le toubib des Diables, Kristof Sas. Il est aussi passé par Tubize pour saluer ses coéquipiers en sélection.Roberto Martínez a sauté sur l'occasion pour signaler que tout se faisait en concertation étroite avec le staff médical du Real. Histoire d'éviter tout malentendu. La relation entre la fédé et le club espagnol a déjà connu des soubresauts et le sélectionneur veut éviter que ça se reproduise. Le Real a décidé que notre capi ne serait pas opéré à la cheville et la décision n'a pas fait l'unanimité. Il faut dire que tout le monde n'a pas le même avis sur l'origine de ses rechutes récurrentes. Simplement, le Real et toute la Belgique espèrent que la solution choisie sera la bonne sur le long terme.Entre-temps, Jérémy Doku s'est exprimé à propos des blessures d'Eden Hazard dans Het Laatste Nieuws : "Je suis de tout coeur avec lui et c'est dommage qu'il lui arrive tout ça." Et le néo-Diable est allé plus loin : "Les critiques qui le visent, je trouve ça injuste. C'est comme s'il n'aimait pas jouer au foot. Je ne sais pas comment des gens peuvent penser ça. Ils ne vivent pas avec lui, ils ne sont là que pour le critiquer. C'est plus facile, évidemment. Ils feraient mieux de s'intéresser à l'homme qui se cache derrière Eden. Qu'on le soutienne, plutôt."Le soutenir, c'est ce que Sport/Foot Magazine a fait en demandant aux lecteurs d'envoyer leur vidéo d'encouragement à Hazard. Mais même au milieu d'une action comme celle-là, on a repéré des réactions cyniques sur les réseaux. Venant de personnes qui évoquaient son salaire. Comme si un gars grassement payé n'avait pas le droit d'avoir des problèmes. Comme si le fait de toucher beaucoup d'argent empêchait d'être simplement un homme.Doku avoue que s'il était à la place de notre numéro 10, il aurait du mal. Et il ajoute : "Je me poserais même la question de savoir si ça en vaut toujours la peine." On espère simplement qu'Eden ne se la pose pas, cette question.