"J'ai attaqué en pensant à la finale technique et à la pluie annoncée, qui n'est finalement jamais vraiment venue. J'espérais que trois ou quatre coureurs se joignent à nous, mais apparemment, personne n'y a vraiment cru, sans doute parce que nous sommes encore en début de Vuelta", déclare Jelle Wallays, qui avait signé la seule victoire d'étape belge sur le Tour d'Espagne 2018. Il avait résisté au retour du peloton pour enlever la 18e étape à Lleida. Ce scénario ne s'est pas répété mardi. "Je pense que mon compagnon d'échappée souffrait de crampes sur la fin, il ne prenait plus de relais. J'étais déjà en tête depuis 30 km quand il a lâché. Avec un autre coureur, nous aurions peut-être pu aller plus loin mais quoiqu'il en soit, je suis heureux de mes jambes. Je suis quand même un peu surpris de ne pas avoir reçu le prix de la combativité aujourd'hui". (Belga)