Premier vainqueur belge d'une épreuve de World Triathlon Series (WTS), fin juin à Montréal, Jelle Geens fut aussi médaillé de bronze à l'Euro de Weert, aux Pays-Bas. Grâce à ces résultats, conjugués entres autres à des troisièmes places sur les podiums de la manche WTS de Hambourg et de Coupe du monde à Miyzaki, au Japon, le Limbourgeois de 26 ans, s'est hissé à la 14e place du classement de la fédération internationale (ITU). Le membre des Belgian Hammers, avec lesquels il s'est classé 4e de l'Euro et 6e du test-event des JO de Tokyo, a devancé de peu le spécialiste de moyenne distance Pieter Heemeryck et son équipier du relais mixte Marten Van Riel. Il succède à l'Anversois Bart Aernouts, qui avait été le premier lauréat de ce trophée créé l'an dernier. Côté féminin, la lutte pour la 1e place s'est disputée entre Alexandra Tondeur et Claire Michel, Laura Swannet se classant à la 3e place de ce référendum. La Stéphanoise a remporté le titre mondial ITU de longue distance en mai à Pontevedra, tandis que la Bruxelloise s'est parée du bronze à l'Euro de Weert, a collectionné deux podiums en Coupe du monde et enregistré plusieurs places d'honneur en WTS. Grâce à un plébiscite plus important de la part des internautes, comptant pour 50 pc au décompte final, Tondeur, 32 ans, l'a emporté, succédant à Katrien Verstuyft, élue en 2018. Le trophée de la meilleure prestation de l'année est logiquement revenu à Jelle Geens pour son succès WTS à Montréal et celui du meilleur moment de l'année au para-triathlète Kim Plovier pour sa 2e place au triathlon d'Hawaii. Une récompense spéciale pour l'ensemble de sa carrière a aussi été remise à Marino Vanhoenacker, 43 ans, vainqueur à 17 reprises d'une épreuve Ironman, qui a raccroché la saison dernière après 22 années de triathlon au plus haut niveau. L'élection organisée par 3athlon.be est actuellement la seule récompensant les prestations des triathlètes belges. Conscients que le taux de popularité des athlètes joue un rôle trop important dans le référendum au regard des votes du jury, les organisateurs comptent intégrer la ligue flamande de triathlon et les triathlètes eux-mêmes dans la prochaine consultation pour 2020. . . (Belga)

Premier vainqueur belge d'une épreuve de World Triathlon Series (WTS), fin juin à Montréal, Jelle Geens fut aussi médaillé de bronze à l'Euro de Weert, aux Pays-Bas. Grâce à ces résultats, conjugués entres autres à des troisièmes places sur les podiums de la manche WTS de Hambourg et de Coupe du monde à Miyzaki, au Japon, le Limbourgeois de 26 ans, s'est hissé à la 14e place du classement de la fédération internationale (ITU). Le membre des Belgian Hammers, avec lesquels il s'est classé 4e de l'Euro et 6e du test-event des JO de Tokyo, a devancé de peu le spécialiste de moyenne distance Pieter Heemeryck et son équipier du relais mixte Marten Van Riel. Il succède à l'Anversois Bart Aernouts, qui avait été le premier lauréat de ce trophée créé l'an dernier. Côté féminin, la lutte pour la 1e place s'est disputée entre Alexandra Tondeur et Claire Michel, Laura Swannet se classant à la 3e place de ce référendum. La Stéphanoise a remporté le titre mondial ITU de longue distance en mai à Pontevedra, tandis que la Bruxelloise s'est parée du bronze à l'Euro de Weert, a collectionné deux podiums en Coupe du monde et enregistré plusieurs places d'honneur en WTS. Grâce à un plébiscite plus important de la part des internautes, comptant pour 50 pc au décompte final, Tondeur, 32 ans, l'a emporté, succédant à Katrien Verstuyft, élue en 2018. Le trophée de la meilleure prestation de l'année est logiquement revenu à Jelle Geens pour son succès WTS à Montréal et celui du meilleur moment de l'année au para-triathlète Kim Plovier pour sa 2e place au triathlon d'Hawaii. Une récompense spéciale pour l'ensemble de sa carrière a aussi été remise à Marino Vanhoenacker, 43 ans, vainqueur à 17 reprises d'une épreuve Ironman, qui a raccroché la saison dernière après 22 années de triathlon au plus haut niveau. L'élection organisée par 3athlon.be est actuellement la seule récompensant les prestations des triathlètes belges. Conscients que le taux de popularité des athlètes joue un rôle trop important dans le référendum au regard des votes du jury, les organisateurs comptent intégrer la ligue flamande de triathlon et les triathlètes eux-mêmes dans la prochaine consultation pour 2020. . . (Belga)