Celui-ci a mis 1h49:51 à nager les 1500 mètres, parcourir les 40 kilomètres en vélo et courir les 10 kilomètres. Le Norvégien Casper Stornes a fini 2e à 4 secondes (1h49:55) et le Néo-Zélandais Hayden Wilde 3e à 12 secondes (1h50:03). Cette répétition générale des JO de 2020 a eu lieu sans les leaders du classement mondial (le Français Vincent Luis et les Espagnols Mario Mola et Javier Gomez), qui ont préféré se réserver pour la finale de World Triathlon Series, dans 15 jours à Lausanne. Comme la veille avec les dames, la chaleur était bien présente mais entre-temps la bruine et le vent s'étaient invités dans la capitale japonaise. Marten Van Riel, 14e à la sortie de l'eau, a fait longtemps partie du groupe de tête à vélo avant de chuter dans la 7e des 9 boucles à vélo en compagnie du Norvégien Kristian Blummenfelt et de l'Allemand Lasse Luhrs. L'Anversois a néanmoins terminé l'épreuve, mais loin des leaders qu'avait réussi à rejoindre Jelle Geens. Le Limbourgeois, vainqueur de la manche WTS à Montréal et sur le podium à Hambourg, a dynamité le peloton de tête à la sortie de la deuxième transition, mais n'a pas réussi à maintenir son rythme, laissant Mislawchuk, Stornes et Wilde s'échapper dans le 2e des 4 tours à pied, avant de terminer difficilement. La Belgique, avec Claire Michel, Jelle Geens, Hanne De Vet (qui remplace Valérie Barthelemy blessée au poignet) et Marten Van Riel, dispute dimanche la manche japonaise de relais mixte en compagnie de 22 autres nations sur le parcours des prochains JO de 2020. (Belga)