Vers 10h00 (HB) mardi, le Français, à bord de son petit monocoque de moins de 11 mètres (Matmut), a franchi la ligne d'arrivée située au large des Sables-d'Olonne (ouest de la France), après être parti 7 mois plus tôt, le 1er juillet 2018, avec 17 autres nostalgiques d'une navigation à l'ancienne. Jean-Luc van den Heede a été rejoint avant la ligne d'arrivée par de nombreux bateaux, avec à bord de l'un d'entre eux le Britannique Sir Robin Knox-Johnston, qui s'était imposé lors de l'édition historique et jusqu'alors unique, la Golden Globe Challenge. Le 12 avril 1969, après 313 jours de périple, il était alors devenu le premier homme à avoir navigué seul autour du globe sans escale. Il avait été le seul des neuf participants à terminer cette course, marquée d'exploits et de drames. VDH est arrivé sous la pluie mais avant la tempête annoncée en milieu de journée. Il est le vainqueur de la Golden Globe Race 2018 (GGR) en 211 jours 23 heures et 12 minutes, après avoir failli abandonner à la suite d'un chavirage survenu début novembre au large des côtes chilienne. Mais l'ancien professeur de maths à réparé seul son mât cassé pour continuer l'aventure. (Belga)

Vers 10h00 (HB) mardi, le Français, à bord de son petit monocoque de moins de 11 mètres (Matmut), a franchi la ligne d'arrivée située au large des Sables-d'Olonne (ouest de la France), après être parti 7 mois plus tôt, le 1er juillet 2018, avec 17 autres nostalgiques d'une navigation à l'ancienne. Jean-Luc van den Heede a été rejoint avant la ligne d'arrivée par de nombreux bateaux, avec à bord de l'un d'entre eux le Britannique Sir Robin Knox-Johnston, qui s'était imposé lors de l'édition historique et jusqu'alors unique, la Golden Globe Challenge. Le 12 avril 1969, après 313 jours de périple, il était alors devenu le premier homme à avoir navigué seul autour du globe sans escale. Il avait été le seul des neuf participants à terminer cette course, marquée d'exploits et de drames. VDH est arrivé sous la pluie mais avant la tempête annoncée en milieu de journée. Il est le vainqueur de la Golden Globe Race 2018 (GGR) en 211 jours 23 heures et 12 minutes, après avoir failli abandonner à la suite d'un chavirage survenu début novembre au large des côtes chilienne. Mais l'ancien professeur de maths à réparé seul son mât cassé pour continuer l'aventure. (Belga)