"Je ne me sentais pas si bien car il faisait tellement chaud", a déclaré le sprinter de Lotto Soudal. "Mais le fait d'avoir mon épouse et ma fille ici, ça m'a aidé. En Australie, parfois il fait froid aussi, donc je ne suis pas vraiment habitué. Là où j'ai grandi, il neige parfois! Et aujourd'hui, je vis à Monaco, il y fait chaud aussi, mais on n'est pas vraiment habitués à cette canicule. S'il y avait plus de journées de repos, ce serait bien (rires). C'est vrai que je réagis assez bien après les journées de repos. Quand je m'arrête une journée, et que je reprends le lendemain, je suis souvent en forme". Caleb Ewan, dont c'est le premier Tour de France, avait déjà remporté la 11e étape à Toulouse. Sa victoire de mardi porte à trois le nombre de succès de l'équipe belge Lotto Soudal dans cette 106e Grande Boucle. Thomas De Gendt s'était imposé à Saint-Etienne au terme de la 8e étape. (Belga)