Alors que nos internationaux essaient de se placer à l'approche de la Coupe du Monde, Vadis peut-il envisager de faire partie du voyage lui dont la dernière sélection remonte à octobre 2011 face à l'Azerbaidjan ?

"Bien sûr qu'il doit faire partie des 23 pour le Brésil !", assure Jbari, assurément sous le charme. "Et pourtant personne ne parle de son éventuelle sélection. Pour moi, Vadis est plus fort que Defour ! Et il est polyvalent en plus, même si sa meilleure place est selon moi celle de numéro 8, de relayeur, et certainement pas un 10. Il peut également jouer au poste de 6 même s'il part trop souvent."

"Il pourrait se concentrer sur le poste de milieu récupérateur en choisissant le bon moment pour s'infiltrer mais on sent qu'il est un peu bridé au 6", confirme Franky Van der Elst."

Jbari : "Et c'est un joueur qui peut autant s'imposer dans un 4-4-2 que dans un 4-3-3 grâce à son volume tant offensif que défensif. Il doit être le symbole d'un Club dominant, qui doit imposer son jeu en toutes circonstances."

[...] Retrouvez l'intégralité de ce débat dans votre Sport/foot Mag.

Par Thomas Bricmont

Alors que nos internationaux essaient de se placer à l'approche de la Coupe du Monde, Vadis peut-il envisager de faire partie du voyage lui dont la dernière sélection remonte à octobre 2011 face à l'Azerbaidjan ? "Bien sûr qu'il doit faire partie des 23 pour le Brésil !", assure Jbari, assurément sous le charme. "Et pourtant personne ne parle de son éventuelle sélection. Pour moi, Vadis est plus fort que Defour ! Et il est polyvalent en plus, même si sa meilleure place est selon moi celle de numéro 8, de relayeur, et certainement pas un 10. Il peut également jouer au poste de 6 même s'il part trop souvent." "Il pourrait se concentrer sur le poste de milieu récupérateur en choisissant le bon moment pour s'infiltrer mais on sent qu'il est un peu bridé au 6", confirme Franky Van der Elst." Jbari : "Et c'est un joueur qui peut autant s'imposer dans un 4-4-2 que dans un 4-3-3 grâce à son volume tant offensif que défensif. Il doit être le symbole d'un Club dominant, qui doit imposer son jeu en toutes circonstances." [...] Retrouvez l'intégralité de ce débat dans votre Sport/foot Mag.Par Thomas Bricmont