"Avec la pluie, c'était un final technique avec des rond-points qui étiraient le peloton", a raconté Jasper Stuyven, cité par son équipe Trek-Segafredo. "L'équipe a fait un super job. Nous étions devant, hors de la zone de stress et nous savions que la dernière ligne droite était très longue. A un kilomètre, c'est venu de la gauche, de la droite, je me suis laissé un peu enfermé. Je pense qu'à 100 ou 150 mètres, j'aurais pu passer à droite, mais avec le vent c'était un peu trop tard pour être vraiment bien mis. Je me sens bien pour le moment. L'équipe travaille bien et j'espère que nous serons récompensés par une place sur le podium. Il y aura encore des occasions, à commencer par le contre-la-montre demain". Dries De Bondt (Veranda's Willems-Crelan) a lui fait partie de l'échappée du jour. Il aura été récompensé du maillot de la combativité prenant 24 points au fil des deux sprints bonifications (1er et deuxième). "En fait, j'ai été un peu poussé par l'équipe pour être devant et par la même occasion, j'ai commencé à marquer des points", a avoué De Bondt. "Nous étions bien dans le groupe de tête et je me suis vite rendu compte que j'étais le plus rapide au sprint. C'est important pour notre équipe, c'est une course du WorldTour, donc télévisée. Je veux garder ce maillot distinctif le plus longtemps possible. Ce sera une motivation supplémentaire pour tenter de faire la course devant et marquer encore des points". (Belga)

"Avec la pluie, c'était un final technique avec des rond-points qui étiraient le peloton", a raconté Jasper Stuyven, cité par son équipe Trek-Segafredo. "L'équipe a fait un super job. Nous étions devant, hors de la zone de stress et nous savions que la dernière ligne droite était très longue. A un kilomètre, c'est venu de la gauche, de la droite, je me suis laissé un peu enfermé. Je pense qu'à 100 ou 150 mètres, j'aurais pu passer à droite, mais avec le vent c'était un peu trop tard pour être vraiment bien mis. Je me sens bien pour le moment. L'équipe travaille bien et j'espère que nous serons récompensés par une place sur le podium. Il y aura encore des occasions, à commencer par le contre-la-montre demain". Dries De Bondt (Veranda's Willems-Crelan) a lui fait partie de l'échappée du jour. Il aura été récompensé du maillot de la combativité prenant 24 points au fil des deux sprints bonifications (1er et deuxième). "En fait, j'ai été un peu poussé par l'équipe pour être devant et par la même occasion, j'ai commencé à marquer des points", a avoué De Bondt. "Nous étions bien dans le groupe de tête et je me suis vite rendu compte que j'étais le plus rapide au sprint. C'est important pour notre équipe, c'est une course du WorldTour, donc télévisée. Je veux garder ce maillot distinctif le plus longtemps possible. Ce sera une motivation supplémentaire pour tenter de faire la course devant et marquer encore des points". (Belga)