Le Limbourgeois de la formation Alpecin-Deceuninck, 24 ans, a dû jusqu'ici se contenter de plusieurs accessits sur les routes de France. Trois fois deuxième et trois fois troisième l'an dernier, Philipsen veut ajouter un 4e bouquet à son palmarès cette année, mais dans la Grande Boucle cette fois. "J'ai bien travaillé ces derniers mois", a expliqué le sprinteur dans la capitale danoise mercredi. "J'ai tout fait pour être au sommet de ma forme ici. J'ai gagné une étape au Tour de Belgique, je prends le départ avec confiance et j'espère gagner une étape ici. Cela n'a pas fonctionné l'an dernier, j'espère que la chance sera avec moi cette fois" Jasper Philipsen veut d'abord gagner une étape avant de penser à autre chose. Le maillot vert par exemple. "Wout van Aert en est le grand favori. Je veux d'abord gagner une étape, on verra après. Je ne pense pas à ça pour le moment." (Belga)

Le Limbourgeois de la formation Alpecin-Deceuninck, 24 ans, a dû jusqu'ici se contenter de plusieurs accessits sur les routes de France. Trois fois deuxième et trois fois troisième l'an dernier, Philipsen veut ajouter un 4e bouquet à son palmarès cette année, mais dans la Grande Boucle cette fois. "J'ai bien travaillé ces derniers mois", a expliqué le sprinteur dans la capitale danoise mercredi. "J'ai tout fait pour être au sommet de ma forme ici. J'ai gagné une étape au Tour de Belgique, je prends le départ avec confiance et j'espère gagner une étape ici. Cela n'a pas fonctionné l'an dernier, j'espère que la chance sera avec moi cette fois" Jasper Philipsen veut d'abord gagner une étape avant de penser à autre chose. Le maillot vert par exemple. "Wout van Aert en est le grand favori. Je veux d'abord gagner une étape, on verra après. Je ne pense pas à ça pour le moment." (Belga)