"Je suis très très heureux, c'est une victoire qui veut dire beaucoup de choses pour moi", a commenté Jasper Philipsen, dès l'arrivée, lui qui aura passé 6 heures et 22 minutes en selle. "On a attendu toute la Vuelta pour se trouver dans cette position et ce moment, je l'attendais. C'était une étape difficile, surtout avec le groupe à l'avant. Il a fallu chasser, et beaucoup d'équipes voulaient contrôler la course. C'était vraiment très dur à la fin. Au début de l'étape, ça paraissait difficile d'imaginer une arrivée au sprint, mais au fil de l'étape, on a senti que c'était possible. C'est vrai que j'aime bien quand c'est un peu en montée à l'arrivée, mais il faut que ce ne soit pas trop dur. Je vais prendre avec moi cette victoire pour la suite et j'en suis super fier", a ajouté Jasper Philipsen, frigorifié, qui va quitter UAE Team Emirates pour Alpecin-Fenix l'année prochaine. C'est la 5e victoire professionnelle de Jasper Philipsen, sa première dans un Grand Tour, lui qui fut 2e de la 4e étape de cette Vuelta derrière Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step). (Belga)

"Je suis très très heureux, c'est une victoire qui veut dire beaucoup de choses pour moi", a commenté Jasper Philipsen, dès l'arrivée, lui qui aura passé 6 heures et 22 minutes en selle. "On a attendu toute la Vuelta pour se trouver dans cette position et ce moment, je l'attendais. C'était une étape difficile, surtout avec le groupe à l'avant. Il a fallu chasser, et beaucoup d'équipes voulaient contrôler la course. C'était vraiment très dur à la fin. Au début de l'étape, ça paraissait difficile d'imaginer une arrivée au sprint, mais au fil de l'étape, on a senti que c'était possible. C'est vrai que j'aime bien quand c'est un peu en montée à l'arrivée, mais il faut que ce ne soit pas trop dur. Je vais prendre avec moi cette victoire pour la suite et j'en suis super fier", a ajouté Jasper Philipsen, frigorifié, qui va quitter UAE Team Emirates pour Alpecin-Fenix l'année prochaine. C'est la 5e victoire professionnelle de Jasper Philipsen, sa première dans un Grand Tour, lui qui fut 2e de la 4e étape de cette Vuelta derrière Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step). (Belga)