"C'est une victoire importante pour moi, ma première victoire dans le WorldTour", a-t-il ajouté, "mais elle tombe un peu étrangement entre mes mains. Il me manque la satisfaction d'avoir franchi la ligne d'arrivée en premier, je n'ai pas pu savourer." "Bon, maintenant gagner est toujours agréable et je suis content d'avoir cette victoire. C'est aussi important pour l'équipe, une victoire dans le WorldTour. Comme ces derniers jours, la finale de l'étape a été chaotique. Il y a eu une lutte pour les positions, une chute, mais j'étais bien placé dans le dernier virage et j'avais la force pour sprinter. Ewan a été plus rapide dans cette partie finale, je n'ai pas pu le suivre et j'ai été battu, mais à la fin, il est déclassé et je gagne." A propos de l'incident du sprint, il a déclaré (à Het Laatste Nieuws) : "Il restait 350 mètres à parcourir. J'ai essayé de trouver une bonne position et j'ai pris la roue de Peter Sagan, pour rester à l'abri du vent. Caleb Ewan est venu et m'a donné deux coups avec la tête. C'est allé si vite que je ne peux pas dire si son exclusion est justifiée ou non. J'étais également satisfait de ma deuxième place. Je ne vais pas contester la décision du jury", a-t-ajouté en riant. . (Belga)

"C'est une victoire importante pour moi, ma première victoire dans le WorldTour", a-t-il ajouté, "mais elle tombe un peu étrangement entre mes mains. Il me manque la satisfaction d'avoir franchi la ligne d'arrivée en premier, je n'ai pas pu savourer." "Bon, maintenant gagner est toujours agréable et je suis content d'avoir cette victoire. C'est aussi important pour l'équipe, une victoire dans le WorldTour. Comme ces derniers jours, la finale de l'étape a été chaotique. Il y a eu une lutte pour les positions, une chute, mais j'étais bien placé dans le dernier virage et j'avais la force pour sprinter. Ewan a été plus rapide dans cette partie finale, je n'ai pas pu le suivre et j'ai été battu, mais à la fin, il est déclassé et je gagne." A propos de l'incident du sprint, il a déclaré (à Het Laatste Nieuws) : "Il restait 350 mètres à parcourir. J'ai essayé de trouver une bonne position et j'ai pris la roue de Peter Sagan, pour rester à l'abri du vent. Caleb Ewan est venu et m'a donné deux coups avec la tête. C'est allé si vite que je ne peux pas dire si son exclusion est justifiée ou non. J'étais également satisfait de ma deuxième place. Je ne vais pas contester la décision du jury", a-t-ajouté en riant. . (Belga)