Cinq coureurs formaient l'échappée du jour avec Ludovic Robeet (Bingoal-Pauwels Sauces-Wallonie-Bruxelles), Alex Colman (Sport Vlaanderen-Baloise), l'Espagnol Angel Fuentes (Burgos-BH), le Britannique Samuel Watson (Groupama-FDJ) et le Lituanien Evaldas Siskevicius (Go Sport-Roubaix Lille Métropole). Dans le Hameau d'Ostergnies, dernière difficulté de la journée à 12 km de la ligne, tous les membres de l'échappée étaient repris à l'exception de Watson, rejoint ensuite en tête par Benjamin Thomas (Cofidis). Le duo était finalement repris à 4 km de l'arrivée. La victoire se jouait donc au sprint massif où Jason Tesson se montrait le plus rapide. Le Français devançait Gerben Thijssen et son compatriote Thomas Boudat (Go Sport-Roubaix Lille Métropole). Tesson, qui décroche le 2e succès de sa carrière, en profite pour prendre la tête du classement général avec 9 secondes d'avance sur le Néerlandais Arvid De Kleijn (Human Powered Health) et 13 secondes sur Gerben Thijssen. Mardi, la première étape avait été marquée par un sprint chaotique. Arvid De Kleijn avait été déclaré vainqueur après le déclassement de l'Australien Sam Welsford (DSM), responsable de la chute d'Arnaud De Lie (Lotto Soudal). Le natif de Vaux-sur-Sûre, emmené à l'hôpital, a dû se retirer de la course en raison d'une commotion cérébrale. Jeudi, la troisième des six étapes offrira un profil casse-pattes au peloton, qui reliera Péronne à Mont-Saint-Eloi. Après 170,1 km, la victoire se jouera au sommet d'une butte de 600 mètres à 4,2 % de déclivité moyenne. Cette 66e édition s'achèvera dimanche. Le Néerlandais Mike Teunissen a remporté la dernière édition, disputée en 2019. (Belga)

Cinq coureurs formaient l'échappée du jour avec Ludovic Robeet (Bingoal-Pauwels Sauces-Wallonie-Bruxelles), Alex Colman (Sport Vlaanderen-Baloise), l'Espagnol Angel Fuentes (Burgos-BH), le Britannique Samuel Watson (Groupama-FDJ) et le Lituanien Evaldas Siskevicius (Go Sport-Roubaix Lille Métropole). Dans le Hameau d'Ostergnies, dernière difficulté de la journée à 12 km de la ligne, tous les membres de l'échappée étaient repris à l'exception de Watson, rejoint ensuite en tête par Benjamin Thomas (Cofidis). Le duo était finalement repris à 4 km de l'arrivée. La victoire se jouait donc au sprint massif où Jason Tesson se montrait le plus rapide. Le Français devançait Gerben Thijssen et son compatriote Thomas Boudat (Go Sport-Roubaix Lille Métropole). Tesson, qui décroche le 2e succès de sa carrière, en profite pour prendre la tête du classement général avec 9 secondes d'avance sur le Néerlandais Arvid De Kleijn (Human Powered Health) et 13 secondes sur Gerben Thijssen. Mardi, la première étape avait été marquée par un sprint chaotique. Arvid De Kleijn avait été déclaré vainqueur après le déclassement de l'Australien Sam Welsford (DSM), responsable de la chute d'Arnaud De Lie (Lotto Soudal). Le natif de Vaux-sur-Sûre, emmené à l'hôpital, a dû se retirer de la course en raison d'une commotion cérébrale. Jeudi, la troisième des six étapes offrira un profil casse-pattes au peloton, qui reliera Péronne à Mont-Saint-Eloi. Après 170,1 km, la victoire se jouera au sommet d'une butte de 600 mètres à 4,2 % de déclivité moyenne. Cette 66e édition s'achèvera dimanche. Le Néerlandais Mike Teunissen a remporté la dernière édition, disputée en 2019. (Belga)