Jason Denayer semble avoir pris son envol avec les Gones. "Je fais une bonne saison, tout se passe bien. Bruno Genesio (son entraîneur, NDLR) m'a donné ma chance et je l'ai saisie." Prêté successivement au Celtic, à Galatasaray, à Sunderland puis une nouvelle fois à Galatasaray, Denayer a définitivement quitté Manchester City pour rejoindre Lyon lors du dernier mercato estival. "J'avais besoin de stabilité", a avoué le Diable Rouge de 23 ans. "Maintenant que j'ai un club fixe, tout est beaucoup plus clair dans ma tête, j'ai moins de doute." Le Belge s'est notamment illustré en huitièmes de finale de la Ligue des champions, parvenant à tenir tête au FC Barcelone de Lionel Messi lors du match aller (0-0) en France. "On grandi beaucoup plus vite au contact du plus haut niveau. Cela fait plaisir de faire partie du top européen même si le retour ne s'est pas très bien passé (défaite 5-1 au Camp Nou et élimination, NDLR)." Denayer faisait partie de l'équipe belge battue par le Pays de Galles en quarts de finale de l'Euro 2016. Écarté pendant plus de deux ans, il a fait son retour avec les Diables en octobre 2018 à l'occasion du partage contre les Pays-Bas en amical (1-1). "On verra bien si je joue contre la Russie et Chypre, ce sont les choix du coach", a-t-il ponctué. Après le duel de jeudi au stade Roi Baudouin (20h45) contre les Russes, quart-de-finalistes de leur Mondial l'été dernier, l'équipe de Roberto Martinez mettra le cap sur Nicosie. Dimanche (20h45), les Diables affrontera Chypre au GSP Stadium. Versée dans le groupe I, la Belgique défiera aussi l'Écosse, le Kazakhstan et Saint-Marin. (Belga)