Andersson, 57 ans, a repris en main la destinée de la Suède après un Euro 2016 décevant sous les ordres d'Erik Hamren. "Je dis souvent que j'ai le plus beau job du monde, et je le pense. Quand il a fallu discuter d'une prolongation de contrat, je n'ai pas hésité", a déclaré Andersson. Sous ses ordres, la Suède a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, éliminée par l'Angleterre (2-0). Depuis lors, les Scandinaves ont remporté leur groupe de Ligue des nations, contre la Russie et la Turquie, et se sont qualifiés pour l'Euro 2020, reporté en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Hakan Sjostrand, secrétaire général de la fédération suédoise, a estimé que cette prolongation de contrat allait contribuer à la stabilité de l'équipe. (Belga)

Andersson, 57 ans, a repris en main la destinée de la Suède après un Euro 2016 décevant sous les ordres d'Erik Hamren. "Je dis souvent que j'ai le plus beau job du monde, et je le pense. Quand il a fallu discuter d'une prolongation de contrat, je n'ai pas hésité", a déclaré Andersson. Sous ses ordres, la Suède a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, éliminée par l'Angleterre (2-0). Depuis lors, les Scandinaves ont remporté leur groupe de Ligue des nations, contre la Russie et la Turquie, et se sont qualifiés pour l'Euro 2020, reporté en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Hakan Sjostrand, secrétaire général de la fédération suédoise, a estimé que cette prolongation de contrat allait contribuer à la stabilité de l'équipe. (Belga)