Struff s'est imposé en cinq sets - 6-3, 7-6, 4-6, 3-6, 6-4 - au terme d'une bataille longue de 3h46 de jeu. Malmené par la puissance des coups de Struff durant les deux premières manches, le Russe de 23 ans avait pourtant réussi à combler son retard. Usé par les nombreux services et coups gagnants de l'Allemand, Rublev a fini par concéder dans la manche décisive un break lui coutant sa survie dans le tournoi. Cette bataille de cogneurs a vu Struff réaliser pas moins de 25 aces ainsi que 63 coups gagnants. Régulier tout au long de la saison sur terre battue, Andrey Rublev était considéré par les observateurs comme un outsider du tournoi. Le tirage du tableau avait théoriquement mis le numéro sept mondial sur la route de Rafael Nadal (ATP 3) en quarts de finale. En avril, Rublev avait battu l'Espagnol en quarts à Monte-Carlo. Nadal, 13 fois vainqueur à Paris, voit donc sa route vers une possible demi-finale contre Novak Djokovic (ATP 1) ou Roger Federer (ATP 8) se dégager. (Belga)

Struff s'est imposé en cinq sets - 6-3, 7-6, 4-6, 3-6, 6-4 - au terme d'une bataille longue de 3h46 de jeu. Malmené par la puissance des coups de Struff durant les deux premières manches, le Russe de 23 ans avait pourtant réussi à combler son retard. Usé par les nombreux services et coups gagnants de l'Allemand, Rublev a fini par concéder dans la manche décisive un break lui coutant sa survie dans le tournoi. Cette bataille de cogneurs a vu Struff réaliser pas moins de 25 aces ainsi que 63 coups gagnants. Régulier tout au long de la saison sur terre battue, Andrey Rublev était considéré par les observateurs comme un outsider du tournoi. Le tirage du tableau avait théoriquement mis le numéro sept mondial sur la route de Rafael Nadal (ATP 3) en quarts de finale. En avril, Rublev avait battu l'Espagnol en quarts à Monte-Carlo. Nadal, 13 fois vainqueur à Paris, voit donc sa route vers une possible demi-finale contre Novak Djokovic (ATP 1) ou Roger Federer (ATP 8) se dégager. (Belga)