Fuglsang a placé une première accélération dans la dernière difficulté du jour, la Roche-aux-Faucons. Seuls l'Italien Davide Formolo (Bora-Hansgrohe) et le Canadien Michael Woods (Education First) parvenaient à l'accompagner. Fuglsang a poursuivi son effort et lâché Formolo et Woods à 13 km de la ligne. Le Danois a rapidement compté 20 secondes d'avance sur Formolo et 40 sur Woods alors qu'un petit groupe avec Nibali, Yates, Landa et Gaudu se formait en poursuite. Malgré une frayeur dans la descente, Fuglsang conservait une avance confortable en arrivant dans le centre de la Cité Ardente. Il s'imposait avec 27 secondes d'avance sur Formolo. Schachmann a réglé le sprint pour la troisième place devant Yates et Woods. Fuglsang, 34 ans, décroche la 20e victoire de sa carrière, la troisième de la saison après le Tour d'Andalousie et une étape de Tirreno-Adriatico. Vice-champion olympique en 2016 derrière Greg Van Avermaet, Fuglsang s'offre un premier Monument. Ce succès couronne une excellente semaine du Danois, troisième de l'Amstel Gold Race dimanche dernier et deuxième de la Flèche Wallonne mercredi. Fuglsang succède au palmarès au Luxembourgeois Bob Jungels. (Belga)