Teuns a pris la cinquième place du Tour de Valence, où il a terminé troisième de la deuxième étape. Mais il faudra voir le rôle qu'il devra jouer au sein de la formation Bahrain-McLaren, où Mikel Landa effectuera ses grands débuts. Avec aussi Pello Bilbao et Sonny Colbrelli, Bahrain-McLaren dispose d'une bloc solide. Movistar n'est pas en reste avec Marc Soler et Enric Mas, qui auront Jürgen Roelandts à leur service. Jakob Fuglsang attirera tous les regards. Non seulement car il est le vainqueur sortant, mais parce que le Danois effectuera sa première sortie après la tempête médiatique qui a suivi la révélation de l'existence d'un rapport le reliant au sulfureux docteur Michele Ferrari, suspendu à vie pour une affaire dopage. Finalement, il est apparu qu'aucune enquête n'avait été ouverte à son encontre ni à celle de son équipier Alexey Lutsenko, également cité dans le rapport. Mais il sera certainement questionné à ce sujet en Espagne, où il débute sa saison. Côté belge, on suivra également Oliver Naesen, Jan Bakelants, Harm Vanhoucke, Sander Armée ou encore Loïc Vliegen. Tim Wellens, vainqueur final en 2018 et lauréat de deux étapes l'an passé, a opté pour le Tour de l'Algarve. (Belga)

Teuns a pris la cinquième place du Tour de Valence, où il a terminé troisième de la deuxième étape. Mais il faudra voir le rôle qu'il devra jouer au sein de la formation Bahrain-McLaren, où Mikel Landa effectuera ses grands débuts. Avec aussi Pello Bilbao et Sonny Colbrelli, Bahrain-McLaren dispose d'une bloc solide. Movistar n'est pas en reste avec Marc Soler et Enric Mas, qui auront Jürgen Roelandts à leur service. Jakob Fuglsang attirera tous les regards. Non seulement car il est le vainqueur sortant, mais parce que le Danois effectuera sa première sortie après la tempête médiatique qui a suivi la révélation de l'existence d'un rapport le reliant au sulfureux docteur Michele Ferrari, suspendu à vie pour une affaire dopage. Finalement, il est apparu qu'aucune enquête n'avait été ouverte à son encontre ni à celle de son équipier Alexey Lutsenko, également cité dans le rapport. Mais il sera certainement questionné à ce sujet en Espagne, où il débute sa saison. Côté belge, on suivra également Oliver Naesen, Jan Bakelants, Harm Vanhoucke, Sander Armée ou encore Loïc Vliegen. Tim Wellens, vainqueur final en 2018 et lauréat de deux étapes l'an passé, a opté pour le Tour de l'Algarve. (Belga)