Le pilote Yamaha, vainqueur de la première manche, a profité de l'abandon de Tom Vialle (KTM) dans la première manche après une chute à la réception d'un saut. Le Français, 2e au général ce mercredi matin, n'a pas pu prendre le départ de la seconde manche. Jago Geerts a ensuite pris la 2e place de la seconde manche, dominée par son équipier chez Yamaha, Maxime Renaux. Le Français, déjà sacré il y a dix jours, a apporté à Yamaha et Marnicq Bervoets, pour sa dernière en tant que team manager, son premier titre en MX2 depuis 2007 et le sacre d'Antonio Cairoli. La troisième place du jour est revenue au Néerlandais Kay de Wolf (Husqvarna). C'est la 10e victoire en carrière pour le Limbourgeois, la quatrième de l'année après ses succès à Oss, Lommel et déjà à Mantoue dimanche. Côté belge, Florent Lambillon (KTM) a terminé 23e du Grand Prix, deux places devant Julian Vander Auwera 25e. Au championnat du monde, Renaux termine avec 734 points, largement devant Geerts (610) et Vialle (570). L'Italien Mattia Guadagnini (KTM)p et l'Australien Jed Beaton (Husqvarna) complètent le top 5 final. Ce GP lombard était donc le dernier pour Marnicq Bervoets en tant que team manager au sein de l'écurie officielle de Yamaha en MX2. Quadruple vice-champion du monde (3x en 250 cc, 1x en 500cc), le Belge de 52 ans occupait ce poste depuis 10 ans. Ces quatre dernières années, il a grandement participé à l'éclosion de Jago Geerts. Bervoets, 19 victoires en GP, va désormais s'occuper de la carrière de son fils Jarne, 12 ans, désireux de marcher dans les traces de son paternel. (Belga)

Le pilote Yamaha, vainqueur de la première manche, a profité de l'abandon de Tom Vialle (KTM) dans la première manche après une chute à la réception d'un saut. Le Français, 2e au général ce mercredi matin, n'a pas pu prendre le départ de la seconde manche. Jago Geerts a ensuite pris la 2e place de la seconde manche, dominée par son équipier chez Yamaha, Maxime Renaux. Le Français, déjà sacré il y a dix jours, a apporté à Yamaha et Marnicq Bervoets, pour sa dernière en tant que team manager, son premier titre en MX2 depuis 2007 et le sacre d'Antonio Cairoli. La troisième place du jour est revenue au Néerlandais Kay de Wolf (Husqvarna). C'est la 10e victoire en carrière pour le Limbourgeois, la quatrième de l'année après ses succès à Oss, Lommel et déjà à Mantoue dimanche. Côté belge, Florent Lambillon (KTM) a terminé 23e du Grand Prix, deux places devant Julian Vander Auwera 25e. Au championnat du monde, Renaux termine avec 734 points, largement devant Geerts (610) et Vialle (570). L'Italien Mattia Guadagnini (KTM)p et l'Australien Jed Beaton (Husqvarna) complètent le top 5 final. Ce GP lombard était donc le dernier pour Marnicq Bervoets en tant que team manager au sein de l'écurie officielle de Yamaha en MX2. Quadruple vice-champion du monde (3x en 250 cc, 1x en 500cc), le Belge de 52 ans occupait ce poste depuis 10 ans. Ces quatre dernières années, il a grandement participé à l'éclosion de Jago Geerts. Bervoets, 19 victoires en GP, va désormais s'occuper de la carrière de son fils Jarne, 12 ans, désireux de marcher dans les traces de son paternel. (Belga)