Au classement général de la Coupe du monde, Odermatt compte 1459 points, soit 359 points d'avance sur le Norvgien Aleksander Aamodt Kilde et ne peut plus être rejoint avant le Super-G jeudi, le slalom géant samedi et le slalom dimanche. "Pour moi c'était déjà plus ou moins plié après Kranjska Gora (la semaine dernière, ndlr). C'était encore théoriquement possible de me faire dépasser par Aleksander Aamodt Kilde mais pas réaliste", a confié le skieur suisse de 24 ans. "C'est génial que j'ai encore réussi un super résultat en descente, même s'il y a deux sentiments un peu mitigés, car j'aurais bien aidé un peu Beat Feuz aujourd'hui pour le globe de descente (remporté par Kilde, ndlr)." Odermatt remporte le premier gros globe de sa carrière quelques semaines après son titre olympique sur le slalom géant. Il devient le premier Suisse à remporter le gros globe depuis Carlo Janka en 2010. "Ce gros globe, c'est un magnifique sentiment, il était dans l'air depuis quelques semaines mais là je suis content. Mais il reste des courses, il faut encore que je reste concentré. J'espère que ce n'est que le début de quelque chose, pas la fin. Je suis encore jeune et j'ai encore quelques années devant moi." (Belga)

Au classement général de la Coupe du monde, Odermatt compte 1459 points, soit 359 points d'avance sur le Norvgien Aleksander Aamodt Kilde et ne peut plus être rejoint avant le Super-G jeudi, le slalom géant samedi et le slalom dimanche. "Pour moi c'était déjà plus ou moins plié après Kranjska Gora (la semaine dernière, ndlr). C'était encore théoriquement possible de me faire dépasser par Aleksander Aamodt Kilde mais pas réaliste", a confié le skieur suisse de 24 ans. "C'est génial que j'ai encore réussi un super résultat en descente, même s'il y a deux sentiments un peu mitigés, car j'aurais bien aidé un peu Beat Feuz aujourd'hui pour le globe de descente (remporté par Kilde, ndlr)." Odermatt remporte le premier gros globe de sa carrière quelques semaines après son titre olympique sur le slalom géant. Il devient le premier Suisse à remporter le gros globe depuis Carlo Janka en 2010. "Ce gros globe, c'est un magnifique sentiment, il était dans l'air depuis quelques semaines mais là je suis content. Mais il reste des courses, il faut encore que je reste concentré. J'espère que ce n'est que le début de quelque chose, pas la fin. Je suis encore jeune et j'ai encore quelques années devant moi." (Belga)