L'entraîneur croate a également fait le point sur la préparation. "Il y a évidemment des petites blessures mais c'est normal à ce moment de la préparation", a-t-il précisé. "Les joueurs doivent s'adapter à une nouvelle manière de travailler. Un nouvel entraîneur apporte toujours des changements au niveau de l'intensité et la durée des entraînements. Les muscles doivent s'y habituer." Les Anversois sont actuellement en pleine préparation pour la finale de la Coupe de Belgique contre le Club de Bruges le 1er août malgré le flou qui entoure les joueurs qualifiés pour ce match. "Je ne vais pas me plaindre pendant trois semaines. Je fais tout ce que je peux pour préparer une bonne équipe et nous verrons bien", a expliqué Leko. "La situation de la compétition est un problème pour chaque entraîneur. Nous ne pouvons que continuer à nous entraîner. Il y a assez d'avocats en Belgique pour s'en occuper." (Belga)

L'entraîneur croate a également fait le point sur la préparation. "Il y a évidemment des petites blessures mais c'est normal à ce moment de la préparation", a-t-il précisé. "Les joueurs doivent s'adapter à une nouvelle manière de travailler. Un nouvel entraîneur apporte toujours des changements au niveau de l'intensité et la durée des entraînements. Les muscles doivent s'y habituer." Les Anversois sont actuellement en pleine préparation pour la finale de la Coupe de Belgique contre le Club de Bruges le 1er août malgré le flou qui entoure les joueurs qualifiés pour ce match. "Je ne vais pas me plaindre pendant trois semaines. Je fais tout ce que je peux pour préparer une bonne équipe et nous verrons bien", a expliqué Leko. "La situation de la compétition est un problème pour chaque entraîneur. Nous ne pouvons que continuer à nous entraîner. Il y a assez d'avocats en Belgique pour s'en occuper." (Belga)