"Je suis un défenseur de la formule actuelle avec 16 clubs et des playoffs, je suis même pour 14 clubs et des playoffs, mais je sais que ce n'est pas réaliste. Revenir à une compétition avec 20 clubs, c'est presque de la folie", avance Ivan De Witte. "On aurait encore plus de problèmes pour ce qui concerne les licences".

Fonds d'urgence?

Le président gantois estime en outre que la Pro League devrait progressivement penser à un fonds d'urgence.

De Witte s'est dit opposé au recours au chômage temporaire par les clubs de football durant la crise du coronavirus. "Cela m'a choqué", dit le président gantois. "Le football contribue peu à la sécurité sociale. Que nous y ayons recours est inadmissible et néfaste pour notre réputation. Il y a pourtant de nombreux sujets dont nous devrions parler avec les autorités. En France, il est question d'un fonds de solidarité pour le football, où les autorités se portent garantes. On devrait aussi y penser en Belgique. A l'avenir, on devrait pouvoir créer un fonds de solidarité au sein de la Pro League en cas de problème. Je pense qu'il faudrait y réfléchir", dit le président des Buffalos.

"Je suis un défenseur de la formule actuelle avec 16 clubs et des playoffs, je suis même pour 14 clubs et des playoffs, mais je sais que ce n'est pas réaliste. Revenir à une compétition avec 20 clubs, c'est presque de la folie", avance Ivan De Witte. "On aurait encore plus de problèmes pour ce qui concerne les licences". Le président gantois estime en outre que la Pro League devrait progressivement penser à un fonds d'urgence. De Witte s'est dit opposé au recours au chômage temporaire par les clubs de football durant la crise du coronavirus. "Cela m'a choqué", dit le président gantois. "Le football contribue peu à la sécurité sociale. Que nous y ayons recours est inadmissible et néfaste pour notre réputation. Il y a pourtant de nombreux sujets dont nous devrions parler avec les autorités. En France, il est question d'un fonds de solidarité pour le football, où les autorités se portent garantes. On devrait aussi y penser en Belgique. A l'avenir, on devrait pouvoir créer un fonds de solidarité au sein de la Pro League en cas de problème. Je pense qu'il faudrait y réfléchir", dit le président des Buffalos.