Ivan De Witte pénètre dans sa suite présidentielle de la Ghelamco Arena vêtu d'un costume bleu. Un espace bien aménagé, qui offre une vue imprenable sur le terrain et les bureaux du stade. Après les derniers mois difficiles, le président a retrouvé le moral. Les critiques lui ont fait mal. " Car on travaille dur dans ce club. Les critiques me touchent d'autant plus ". Il ne nie cependant pas que des erreurs ont été commises et que certaines situations ont été mal évaluées.
...