"Je suis très, très heureuse", a-t-elle déclaré à Belga après sa victoire. "Gagner un titre fait toujours plaisir, mais celui-ci restera particulier car il coïncide avec mon accession dans le Top 100 pour la toute première fois de ma carrière. Cette victoire est d'ailleurs quelque peu inattendue, car il s'agissait de mon premier tournoi depuis six semaines à la suite d'une blessure (aux adducteurs, ndlr). Je n'étais pas certaine de tenir la distance, mais je ne me suis jamais projetée trop en avant. J'ai fait en sorte de rester dans le présent et d'essayer d'avancer match après match. J'ai joué des centaines de points et au bout du compte, j'ai réussi à gagner le dernier", a-t-elle souri. "J'en suis très fière." Grâce à ce titre, le troisième de sa saison après le tournoi ITF d'Otocec et le tournoi WTA de Gdynia, Maryna Zanevska pointera au 81e rang mondial lors de la parution du nouveau classement WTA. Une belle récompense pour la native d'Odessa, professionnelle depuis 2010, dont la persévérance aura finalement eu raison des nombreuses blessures qui ont jalonné sa carrière. "C'est le résultat d'un gros travail sur moi-même et de beaucoup d'efforts", a-t-elle poursuivi. "Cela n'a pas été facile et il y a eu un moment où j'ai douté de pouvoir y arriver. J'avoue que j'étais un peu perdue lorsque le Covid est arrivé. J'avais pas mal de blessures, financièrement ce n'était pas la joie, je ne savais pas trop où j'allais, ce que je pouvais espérer. Mais j'ai la chance d'avoir des gens formidables autour de moi. J'ai toujours pu compter sur le soutien de ma famille et de mon encadrement, avec mon coach. On se connaît depuis longtemps et il était là quand les autres m'ont en quelque sorte laissée tomber. Il a toujours cru en moi et il m'a poussé à rebondir. C'est grâce à eux si je suis là aujourd'hui." (Belga)

"Je suis très, très heureuse", a-t-elle déclaré à Belga après sa victoire. "Gagner un titre fait toujours plaisir, mais celui-ci restera particulier car il coïncide avec mon accession dans le Top 100 pour la toute première fois de ma carrière. Cette victoire est d'ailleurs quelque peu inattendue, car il s'agissait de mon premier tournoi depuis six semaines à la suite d'une blessure (aux adducteurs, ndlr). Je n'étais pas certaine de tenir la distance, mais je ne me suis jamais projetée trop en avant. J'ai fait en sorte de rester dans le présent et d'essayer d'avancer match après match. J'ai joué des centaines de points et au bout du compte, j'ai réussi à gagner le dernier", a-t-elle souri. "J'en suis très fière." Grâce à ce titre, le troisième de sa saison après le tournoi ITF d'Otocec et le tournoi WTA de Gdynia, Maryna Zanevska pointera au 81e rang mondial lors de la parution du nouveau classement WTA. Une belle récompense pour la native d'Odessa, professionnelle depuis 2010, dont la persévérance aura finalement eu raison des nombreuses blessures qui ont jalonné sa carrière. "C'est le résultat d'un gros travail sur moi-même et de beaucoup d'efforts", a-t-elle poursuivi. "Cela n'a pas été facile et il y a eu un moment où j'ai douté de pouvoir y arriver. J'avoue que j'étais un peu perdue lorsque le Covid est arrivé. J'avais pas mal de blessures, financièrement ce n'était pas la joie, je ne savais pas trop où j'allais, ce que je pouvais espérer. Mais j'ai la chance d'avoir des gens formidables autour de moi. J'ai toujours pu compter sur le soutien de ma famille et de mon encadrement, avec mon coach. On se connaît depuis longtemps et il était là quand les autres m'ont en quelque sorte laissée tomber. Il a toujours cru en moi et il m'a poussé à rebondir. C'est grâce à eux si je suis là aujourd'hui." (Belga)