Coup de théâtre mercredi lors de la 36e journée de la Serie A ! La Juve menait 1-0, Lecce avait perdu Juan Cuadrado exclu pour deux jaunes à la 54e minute, et le stade chantait : les "Bianconeri" n'étaient plus qu'à une victoire du titre... Mais Andrea Bertolacci a égalisé à 5 minutes de la fin pour le club des Pouilles, qui lutte férocement pour son maintien, en profitant d'une erreur inhabituelle de Gianluigi Buffon, un contrôle raté.

La "Vieille Dame" se croyait tranquille, mais elle peut désormais trembler. Son milieu buteur Claudio Marchisio avait marqué en début de match (8), et le carton rouge du Colombien Cuadrado semblait la mettre à l'abri. Mais Lecce n'a jamais lâché.

L'annonce du but égalisateur a été accueillie par une explosion de joie à San Siro, où le Milan tenait le rythme en ayant marqué une minute après le but de Marchisio par le Ghanéen Sulley Muntari (9). Puis Robinho a confirmé le retour du Milan en fin de match (90+3).

La Juve garde tout de même la main, elle garde une longueur d'avance et domine le Milan dans les confrontations directes (2-0/1-1). Son calendrier est aussi plus clément, elle se rend dimanche à Trieste pour y affronter Cagliari tandis que son rival doit disputer le derby contre l'Inter.

Inter, ciao la C1 ?

Dans la course à la troisième place, qualificative pour la Ligue des champions, la bonne opération est pour Naples, vainqueur mardi de Palerme (2-0), et l'Udinese, qui a gagné à Cesena (1-0). La Lazio Rome, tenue en échec à domicile par Sienne (1-1), et surtout l'Inter Milan, battu à Parme (3-1), sont en train de lâcher prise. L'Udinese rejoint le Napoli à 58 points, la Lazio en compte 56 et l'Inter 55.

La Lazio a payé cher les absences sur blessure (Miroslav Klose et Hernanes) et suspension (Federico Marchetti et André Dias) de ses cadres. L'Inter, battue pour la première fois depuis l'arrivée d'Andrea Stramaccioni sur le banc, a-t-elle cette fois dit adieu pour de bon à la Ligue des champions ? Le derby le dira.

Dans la lutte pour le maintien, Novare a lâché prise et redescend en Serie B, malgré son nul à la Fiorentina (2-2). Le match a été marqué par un incident extraordinaire : l'entraîneur de la Fiorentina, Delio Rossi, a agressé un de ses joueurs, Adem Ljajic, coupable de l'avoir ironiquement applaudi quand il l'a remplacé à la 32e minute, alors que Novare menait 2-0. Rossi a littéralement bondi sur le Serbe pour le frapper ! Mais le bâton a eu l'air de motiver ses autres joueurs, qui ont remonté deux buts à Novare !

La dernière place vers la Serie B se jouera entre le Genoa et Lecce, distancé de trois longueurs mais galvanisé par son exploit à la Juve.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Coup de théâtre mercredi lors de la 36e journée de la Serie A ! La Juve menait 1-0, Lecce avait perdu Juan Cuadrado exclu pour deux jaunes à la 54e minute, et le stade chantait : les "Bianconeri" n'étaient plus qu'à une victoire du titre... Mais Andrea Bertolacci a égalisé à 5 minutes de la fin pour le club des Pouilles, qui lutte férocement pour son maintien, en profitant d'une erreur inhabituelle de Gianluigi Buffon, un contrôle raté. La "Vieille Dame" se croyait tranquille, mais elle peut désormais trembler. Son milieu buteur Claudio Marchisio avait marqué en début de match (8), et le carton rouge du Colombien Cuadrado semblait la mettre à l'abri. Mais Lecce n'a jamais lâché. L'annonce du but égalisateur a été accueillie par une explosion de joie à San Siro, où le Milan tenait le rythme en ayant marqué une minute après le but de Marchisio par le Ghanéen Sulley Muntari (9). Puis Robinho a confirmé le retour du Milan en fin de match (90+3). La Juve garde tout de même la main, elle garde une longueur d'avance et domine le Milan dans les confrontations directes (2-0/1-1). Son calendrier est aussi plus clément, elle se rend dimanche à Trieste pour y affronter Cagliari tandis que son rival doit disputer le derby contre l'Inter. Inter, ciao la C1 ? Dans la course à la troisième place, qualificative pour la Ligue des champions, la bonne opération est pour Naples, vainqueur mardi de Palerme (2-0), et l'Udinese, qui a gagné à Cesena (1-0). La Lazio Rome, tenue en échec à domicile par Sienne (1-1), et surtout l'Inter Milan, battu à Parme (3-1), sont en train de lâcher prise. L'Udinese rejoint le Napoli à 58 points, la Lazio en compte 56 et l'Inter 55. La Lazio a payé cher les absences sur blessure (Miroslav Klose et Hernanes) et suspension (Federico Marchetti et André Dias) de ses cadres. L'Inter, battue pour la première fois depuis l'arrivée d'Andrea Stramaccioni sur le banc, a-t-elle cette fois dit adieu pour de bon à la Ligue des champions ? Le derby le dira. Dans la lutte pour le maintien, Novare a lâché prise et redescend en Serie B, malgré son nul à la Fiorentina (2-2). Le match a été marqué par un incident extraordinaire : l'entraîneur de la Fiorentina, Delio Rossi, a agressé un de ses joueurs, Adem Ljajic, coupable de l'avoir ironiquement applaudi quand il l'a remplacé à la 32e minute, alors que Novare menait 2-0. Rossi a littéralement bondi sur le Serbe pour le frapper ! Mais le bâton a eu l'air de motiver ses autres joueurs, qui ont remonté deux buts à Novare ! La dernière place vers la Serie B se jouera entre le Genoa et Lecce, distancé de trois longueurs mais galvanisé par son exploit à la Juve. Sportfootmagazine.be, avec Belga