Pour le moment, Bologne réclame 1,6 million alors que Torino est monté jusqu'à 1,2 million.

Selon la direction des Grenats, le joueur est d'accord de changer de club. D'ailleurs, c'est pour cette raison que Bologne a accepté de discuter du deal alors que, dans un premier temps, il avait annoncé que Gillet n'était pas sur le marché.

Nicolas Ribaudo, Sport/Foot Magazine

Pour le moment, Bologne réclame 1,6 million alors que Torino est monté jusqu'à 1,2 million. Selon la direction des Grenats, le joueur est d'accord de changer de club. D'ailleurs, c'est pour cette raison que Bologne a accepté de discuter du deal alors que, dans un premier temps, il avait annoncé que Gillet n'était pas sur le marché. Nicolas Ribaudo, Sport/Foot Magazine